RMC Sport

Tour de France: les règles sanitaires vont évoluer au fil de l'épreuve

A deux jours du départ du Tour de France 2021 samedi à Brest, le directeur de la Grande Boucle, Christian Prudhomme, a détaillé les dernières règles sanitaires en vigueur même si beaucoup d'inconnues subsistent après le 30 juin.

J-2 avant le départ du Tour de France. Samedi à Brest, les coureurs s’élanceront pour trois semaines de bagarres sur les routes de la Grande Boucle. Un Tour pas comme les autres en raison des règles sanitaires. Jusqu’au 30 juin, date fixée par le gouvernement pour la fin des limites de jauges dans les lieux recevant du public, les mesures sont claires. Un pass sanitaire sera exigé dans les zones de départ et d'arrivée. Au bord de la route, le masque est obligatoire, l’accès est libre sur les étapes sauf dans certains cols où les spectateurs ne pourront pas monter en voiture. Il faudra donc s’y rendre à pied ou vélo uniquement.

Le flou après le 30 juin

Après le 30 juin, le flou règne sur les règles. Il faudra "faire preuve d'adaptabilité" en fonction des préfectures. "Cela dépendra des lieux et des décisions des préfets, confirme le directeur du Tour, Christian Prudhomme. Les mesures définitives, on les a au dernier moment. Et tant mieux car si on les avait connues plus tôt, les règles auraient été plus draconiennes."

Concernant les équipes, il y aura 30 personnes maximum par formation (staff inclus). Si deux tests positifs au Covid-19 sont confirmés parmi les coureurs, l’équipe en question est exclue du Tour.

ABr avec AR