RMC Sport

Tour de France: protocole assoupli, équipe exclue si deux coureurs positifs au coronavirus

Selon L'Equipe et l'AFP, le protocole sanitaire a été assoupli avant le départ du Tour de France à Nice ce samedi. Désormais, les tests positifs concernant des membres du staff ne pourront pas menacer la participation d’une équipe au reste de la course. En revanche, si deux coureurs sont positifs en l’espace de sept jours, l’équipe concernée sera exclue.

Les équipes engagées sur l’édition 2020 du Tour de France ont obtenu un assouplissement des mesures concernant le coronavirus, selon L'Equipe et l'AFP. Dans un premier temps, Amaury Sport Organisation (ASO) souhaitait exclure toute équipe dont le groupe élargi présentait deux cas de coronavirus en son sein en l’espace de sept jours. Un choix radical qui a fait réagir.

Deux tests pour confirmer la sanction

Dans la nouvelle charte qui sera signée avant le départ de la Grande Boucle samedi, les membres du staff sont exclus de ces mesures. Comme l’indiquait Marc Madiot sur RMC ce vendredi matin, "le cuisinier et le kiné, s’ils tombent malades et n’ont pas été en contact avec tel ou tel coureur, rentreront à la maison et seront mis en quarantaine".

Seuls les cas positifs concernant les coureurs, dans une fenêtre de sept jours, pourront contraindre une équipe entière à plier bagage, sachant qu’un test positif devra être confirmé par un autre test positif. Avec ce nouveau règlement, la formation Lotto-Soudal n’est pas sous la menace d’une exclusion du Tour de France. Pas pour l’instant en tout cas.

Deux membres de l’encadrement de l’équipe belge, testés positifs jeudi, ont été renvoyés chez eux, ainsi que leurs compagnons de chambre (deux mécaniciens et deux soigneurs).

QM