RMC Sport

Tour de France: Quintana conteste sa disqualification devant le Tribunal arbitral du sport

Disqualifié du Tour de France pour infraction médicale, Nairo Quintana a interjeté appel auprès du Tribunal arbital du sport (TAS).

Le Colombien Nairo Quintana (32 ans) a saisi le Tribunal arbitral du sport pour contester sa disqualification du dernier Tour de France, dont il s'était classé 6e, en raison de l'usage d'un antidouleur interdit par le règlement médical, a annoncé jeudi la juridiction.

"Pour l'heure, il n'est pas possible d'indiquer quand la décision finale sera rendue", précise le TAS, dont le panel d'arbitres doit encore être désigné avant de fixer une date d'audience.

La disqualification de Nairo Quintana avait été annoncé mi-août par l'Union cycliste internationale (UCI), évoquant avoir décelé du tramadol après analyse de deux échantillons de sang séché fournis par le coureur lors de la Grande Boucle. Comme il s'agit d'une première infraction et qu'elle ne relève pas d'une infraction des règles antidopage, le grimpeur de la formation bretonne Arkéa-Samsic pouvait interjeter appel dans un délai de dix jours et restait éligible aux compétitions. Pour autant, l'intéressé a choisi de ne pas prendre part au départ du Tour d'Espagne.

Une substance interdite par l'UCI, mais pas par l'Agence mondial antidopage

"Je préfère rentrer à la maison, organiser et préparer ma défense au sujet de la nouvelle qui m'est parvenue. (...) Je vais travailler pour prouver que je n'ai aucun problème, et j'espère que l'on se verra sur les prochaines compétitions", avait déclaré le lauréat de la Vuelta 2016.

Le tramadol, absent de la liste des produits interdits par l'Agence mondiale antidopage, est malgré tout banni de toutes les disciplines et catégories de cyclisme depuis mars 2019. L'UCI dit vouloir "préserver la santé et la sécurité des coureurs compte tenu des effets secondaires de cette substance".

Arkea-Samsic, son équipe française, avait indiqué avoir "pris connaissance de la notification émanant de l'UCI et reçue par Nairo Quintana", en notant l'absence de suspension du cycliste. "L'équipe Arkéa-Samsic n'apportera aucun autre commentaire", avait-elle ajouté. La formation a annoncé mardi la prolongation du Colombien jusqu'à 2025.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon avec AFP Journaliste RMC Sport