RMC Sport

Tour de Pologne: l'hommage des coéquipiers de Lambrecht au lendemain du drame

Brassards noirs, minutes de silence... Les coureurs du Tour de Pologne ont roulé durant une quatrième étape neutralisée pour rendre hommage au jeune cycliste belge Bjorg Lambrecht, décédé lundi en course. Ses coéquipiers de la Lotto-Soudal se sont recueillis sur la ligne d'arrivée.

L'émotion était très forte à Kocierz. Au lendemain du tragique et brutal décès du jeune cycliste belge Bjorg Lambrecht (22 ans) après une chute sur le Tour de Pologne, la quatrième étape de la course a été neutralisée mardi. Parti de Jaworzno, le peloton a effectué 133,7 kilomètres sur les 173,3 prévus en montagne.

Au bout du parcours, le peloton a laissé la formation Lotto-Soudal franchir seule la ligne d'arrivée où avait été disposée une bannière noire avec le nom du jeune espoir et son numéro de course, le 143, inscrit en lettres blanches. Les coéquipiers de Bjorg Lambrecht, les visages défaits ou fermés, se sont tenus par les bras avant de poser pied à terre pour se recueillir.

Les spectateurs ont aussi salué sa mémoire

Durant l'étape, dont le départ était matérialisé par un portail noir, le peloton s'est arrêté et a observé une minute de silence au kilomètre 48, celui de l'accident fatal survenu la veille. Tous les sept kilomètres, les équipes se sont ensuite succédées en tête. Au bord de la route, des supporteurs avec des drapeaux polonais, parfois belges ornés d'un ruban noir, ont salué cette longue procession.

"C'était une journée très spéciale, une journée de deuil. Hier, on a discuté ensemble jusque tard la nuit pour savoir quoi faire aujourd'hui, comment marquer le décès de Bjorg Lambrecht, a déclaré Czeslaw Lang, le directeur du Tour de Pologne. On avait besoin d'un moment de réflexion, de répit, de souvenir".

Parallèlement, une enquête a été ouverte sur les circonstances de l'accident par la justice polonaise. 

JA