RMC Sport

Tirreno-Adriatico : Gaviria se présente au monde de la route

Fernando Gaviria après son titre de champion du monde 2016 de l'omnium (piste)

Fernando Gaviria après son titre de champion du monde 2016 de l'omnium (piste) - AFP

Double champion du monde en titre d’omnium sur la piste, le jeune Colombien (21 ans) Fernando Gaviria a remporté ce vendredi son premier sprint de niveau World Tour sur la route en s’imposant dans la troisième étape de Tirreno-Adriatico. De quoi prendre rendez-vous pour l’avenir. Le Tchèque Zdenek Stybar reste leader au général.

Dans la famille du cyclisme sur route colombien, on connaissait les grimpeurs explosifs, Nairo Quintana en dernier exemple. On connaissait aussi Santiago Botero, le rouleur-grimpeur-chaudière. Place désormais à un sprinteur. Et de talent. Double champion du monde en titre sur piste dans la discipline de l’omnium, avec un dernier sacre glané la semaine dernière à Londres, Fernando Gaviria n’avait pas encore vraiment présenté ses jambes de feu à la face du monde de la route. Une victoire d’étape sur le Tour de San Luis en janvier puis une étape lors du Tour « La Provence » (dont il a également remporté le classement par points) en février avaient déjà mis la puce à l’oreille des suiveurs. La confirmation est éclatante.

Ce vendredi, le Colombien de l’équipe Etixx-Quick Step a levé les bras sur une épreuve du World Tour pour la première fois de sa carrière en remportant la troisième étape de Tirreno-Adriatico, dont l’arrivée était jugée à Montalto di Castro après 176 kilomètres. Une double première pour le jeune (21 ans) coureur puisqu’il s’agissait de son… premier sprint à ce niveau de compétition ! Tout en puissance, Gaviria a fait parler sa force sur ce sprint en faux plat montant pour devancer un autre espoir de la spécialité, l’Australien Caleb Ewan (Orica-GreenEDGE, lui aussi 21 ans), et les plus expérimentés Elia Vivani (Sky) et Peter Sagan (Tinkoff).

Pinot en embuscade

Stagiaire lors des cinq derniers mois de l’année 2015 et passé pro début 2016, le Colombien signe un succès qui lui ouvre de belles perspectives d’avenir. Reste à confirmer. Au général, le Tchèque Zdenek Stybar, leader depuis sa victoire de la veille, reste en tête avec neuf secondes d’avance sur un quatuor de la formation BMC (Damiano Caruso, Daniel Oss, Tejay Van Gardere et Greg Van Avermaet), victorieuse du contre-la-montre par équipes inaugural. Le Français Thibaut Pinot (FDJ) reste en embuscade pour la suite, neuvième à 18 secondes de Stybar.

A.H.