RMC Sport

Vuelta: Bennett règle le premier sprint, Roche toujours en rouge

-

- - AFP Sport

Après un premier week-end surprenant, les coureurs du Tour d'Espagne 2019 ont vécu une journée plus calme ce lundi, sur la troisième étape. L'occasion pour les sprinteurs de s'expliquer une première fois. Comme souvent en 2019, Sam Bennett s'est imposé.

L'Irlande est à la fête sur ce Tour d'Espagne 2019. Si Nicolas Roche est le leader de l'épreuve (maillot rouge conservé ce lundi), son compatriote irlandais Sam Bennett s'est imposé à Alicante au terme d'un sprint massif pour la troisième étape ce lundi. Le coureur de la formation Bora-Hansgrohe signe sa douzième victoire de la saison.

Le coureur de 28 ans, attendu comme l'un des hommes forts du sprint sur ce Tour d'Espagne, n'a pas déçu dès sa première occasion. Son principal prétendant annoncé, Fernando Gaviria, a été lâché dans une ascension à près de 40 kilomètres de l'arrivée.

Nouvelle arrivée au sprint prévue ce mardi

Vainqueur à trois reprises sur des étapes du Tour d'Italie en 2018, Sam Bennett découvre seulement la Vuelta, son premier Grand Tour de la saison, lui qui a été privé du Tour de France. Sur le départ, Sam Bennett confiait ce week-end n'avoir pas "encore signé" de contrat pour 2020, malgré une saison réussie et des contacts annoncés avec la formation Deceuninck Quick-Step.

Sam Bennett, qui a devancé Edward Theuns et Luka Mezgec à Alicante, aura une nouvelle occasion sur le papier, ce mardi entre Cullera et El Puig, de décrocher un bouquet, sur une étape de 175 kilomètres taillée pour les sprinteurs. Ensuite, il sera l'occasion dès mercredi de prendre de la hauteur avec la première arrivée au sommet de la Vuelta, à l'Observatorio Astrofísico de Javalambre.

Guillaume Lepère