RMC Sport

Vuelta: Madrazo triomphe, Lopez reprend le pouvoir

Membre de l'échappée du jour, Angel Madrazo (Burgos) a remporté mercredi la cinquième étape du Tour d'Espagne. Au classement général, Miguel Angel Lopez a réussi un joli coup en récupérant le maillot rouge de leader.

A 31 ans, il a décroché ce mercredi la plus belle victoire de sa carrière. Maillot de meilleur grimpeur sur les épaules, Angel Madrazo s’est adjugé la cinquième étape de la Vuelta entre L’Eliana et l’Observatoire astrophysique de Javalambre (170,7km). Après onze kilomètres d’ascension dans le final, à 7,8% de moyenne, le coureur espagnol a devancé le Néerlandais Jetse Bol, son équipier au sein de la formation Burgos, et son compatriote José Herrada (Cofidis), eux aussi membres de l'échappée.

Au classement général, la bonne opération du jour est à mettre au crédit de Miguel Angel Lopez. Le grimpeur colombien de 25 ans de la formation Astana, septième du Giro en juin dernier et candidat à la victoire finale sur ce Tour d'Espagne, a franchi la ligne d'arrivée avec douze secondes d’avance sur un duo composé d’Alejandro Valverde (Movistar) et Primoz Roglic (Jumbo-Visma).

Latour premier Français au général

Lopez en profite pour récupérer le maillot rouge de leader, dont il s’était emparé à l’issue de la première étape avant de le laisser à l’Irlandais Nicolas Roche (Sunweb). Roglic se hisse à la deuxième place, alors que Nairo Quintana (Movistar) complète le podium devant Valverde. Roche recule au cinquième rang.

Le top 10 du général est complété par Rigoberto Uran (Education-First), Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates) et Wilco Kelderman (Sunweb). Douzième de l’étape du jour, Pierre Latour (AG2R La Mondiale) reste le Français le mieux classé au général avec sa onzième place. Jeudi, l'étape programmée entre Mora de Rubielos et Ares del Maestrat (198,9km) pourrait sacrer un baroudeur.

RR