RMC Sport

eSport: DOTA 2, la nouvelle aventure du PSG eSports

-

- - -

Déjà aligné sur FIFA et Rocket League, le PSG eSports a annoncé en fin de semaine dernière son arrivée sur une nouvelle licence, le MOBA (arène de bataille multijoueur en ligne) DOTA 2, huit mois après son échec sur League of Legends.

Le PSG et le marché asiatique, ce n’est que le début d’une histoire amenée à durer. Du moins, c’est le souhait du club de la capitale, qui a profité de la présence de sa délégation à Shanghai, en Chine, pour faire quelques annonces, comme celle du partenariat avec l’agence Desports, qui va gérer les droits du sponsoring du club en Chine et à Hong-Kong. Ou celle, pour sa section eSports, de son arrivée sur le MOBA (jeu dans une arène de bataille multijoueur en ligne) DOTA 2.

Une nouvelle qui va dans le sens des déclarations du responsable du Pole Gaming du PSG eSports, Yassine Jaada, qui affirmait quelques jours plus tôt que l’équipe parisienne n’en avait pas fini avec les MOBA. Un clin d’œil évident au passage raté du club sur le jeu League of Legends, qui s’était soldé par une élimination en Challenger Series, à la dissolution de son équipe et le départ de sa recrue phare, le directeur sportif Bora "Yellowstar" Kim. Si DOTA 2 ne jouit pas d’une grande renommée en France, ce n’est pas le cas en Amérique du Nord, en Europe de l’Est et en… Asie, le nerf de la guerre côté PSG.

Premier grand rendez-vous à Moscou, le 27 avril

"Avec en moyenne plus de 500 000 joueurs connectés simultanément, DOTA 2 est l'un des jeux les plus populaires de l'eSport, particulièrement en Asie, une région stratégique de développement pour le PSG" a notamment relevé lors de la conférence de presse le directeur du merchandising et de la diversification de la marque Fabien Allègre. Le PSG ne reproduit pas cette fois le même procédé que pour son engagement sur Lol: il ne recrute pas des joueurs mais s’associe à une équipe déjà existante, LGD Gaming, dont les joueurs porteront désormais le maillot parisien, avec le logo du club et celui de leur structure sur la poitrine. Première échéance de cet attelage inédit: l’Epicenter XL à Moscou, le 27 avril. Un tournoi à un million de dollars de dotation, listés comme un des neuf Majors de la saison sur le jeu de Valve et qualificatif pour The International, le championnat du monde qui se tiendra en août prochain au Canada. Avec un cash prize encore à définir mais d’une hauteur de 25 millions de dollars en 2017…

Alix Dulac