RMC Sport

Allemagne: les supporters veulent voir les "bannis" de Löw à l'Euro

Selon un grand sondage effectué par Kicker auprès du public allemand, ce dernier réclame notamment le retour de Mats Hummels et Thomas Müller dans la liste des 23 pour l'Euro. Pour Jerome Boateng, il y a débat.

Une claque reçue contre l'Espagne en novembre (6-0), et une nouvelle défaite embarrassante contre la redoutable Macédoine du Nord mercredi soir (2-1). A deux mois de l'Euro, qui sera la dernière compétition sous les ordres de Joachim Löw, l'Allemagne - futur adversaire de la France - ne va pas bien.

Comment redresser la barre en si peu de temps? Si l'on en croit le public allemand, il faut commencer par rappeler les "bannis" de Löw, à savoir Mats Hummels (32 ans, Dortmund), Thomas Müller (31 ans, Bayern), et dans une moindre mesure Jerome Boateng (32 ans, Bayern), écartés assez brutalement de la sélection il y a deux ans.

Comme le font beaucoup de médias, le magazine Kicker a proposé à ses lecteurs de faire leur propre liste des 23 pour l'Euro. Plus de 200.000 ont répondu, et leur souhait est assez clair.

Boateng ne fait pas l'unanimité

Alors que le public devait sélectionner huit défenseurs, Hummels est ainsi le deuxième arrière le plus demandé, apparraissant dans 83,82% des listes. Pour Jerome Boateng, il y a débat: sélectionné dans 53,82% des listes, le Bavarois n'est que neuvième du classement des défenseurs, pour huit places. Mais il est juste derrière le latéral droit de Wolfsburg, Ridle Baku (54,30%), et reste "appelé" par plus d'un lecteur sur deux.

Pour Thomas Müller, c'est également un plébiscite. Kicker a mélangé tous les milieux et les attaquants, pour douze places. Et le milieu offensif à l'interminable palmarès prend le huitième ticket, en étant sélectionné par 88,60% des lecteurs. Ce qui est plus, par exemple, que Toni Kroos (83,24%). Rappelons qu'en février, Joachim Löw avait ouvert la porte à un retour des anciens en équipe nationale, qui seraient "rapidement intégrés".

Sinon, le match des gardiens fait toujours rage, puisque Manuel Neuer (96,88%) et Marc-André ter Stegen (97,59%) apparraissent logiquement dans la quasi-totalité des sélections virtuelles. Quant aux Parisiens, le peuple n'a pas spécialement envie de les voir à l'Euro: le nom de Thilo Kehrer n'est coché que par 22,33% des votants, et celui de Julian Draxler par 14,30% d'entre eux.

C.C.