Arbitrage vidéo : comment les autres sports fonctionnent
 

Pour amorcer sa campagne de réélection à la tête de la FIFA, Sepp Blatter s’est choisi un nouveau cheval de bataille. Et, roulements de tambour, son destrier électoral sera, semble-t-il, la mise en place de la vidéo dans le football et son utilisation par les arbitres et les entraîneurs. Pas rien. D’autant qu’en quelques années, la vidéo s’est déjà installée dans les réglementations de nombreux sports collectifs, parmi lesquels on retrouve le rugby à XIII et à XV, le football américain et canadien, le baseball ainsi que le hockey sur glace et sur gazon (escrime, squash, tennis et judo pour les sports individuels). L’occasion d’un gros plan de ces disciplines qui connaissent des fortunes diverses avec leurs ralentis.

 

Votre opinion

Postez un commentaire