RMC Sport

Bayern: van Gaal envoie un gros tacle à Ribéry

Louis Van Gaal et Franck Ribéry

Louis Van Gaal et Franck Ribéry - @AFP

Interrogé par France Football mardi, Louis van Gaal a évoqué la vingtaine d’année passées à entraîner et les joueurs qu’il a côtoyés. Franck Ribéry, qu’il a croisé au Bayern Munich, en prend pour son grade.

Louis van Gaal et l’art du contrepied. Le technicien batave coule des jours paisibles, heureux et apaisé auprès de sa femme et de ses enfants. Est-il pour autant en retraite? Que nenni! "Faux. ce sont les médias qui l’ont dit pour moi. On ne peut jamais se proclamer en retraite, surtout quand on reçoit autant d’offres. Cela dit, j’en reçois beaucoup moins depuis que les médias m’ont déclaré en retraite (rires)", a dit l’ancien entraîneur de Manchester et du Bayern Munich dans un entretien fleuve accordé au magazine France Football.

Louis van Gaal promet qu’il reçoit des propositions de contrat "toutes les semaines". La retraite, ce n’est donc pas pour tout de suite. Celui qui se dit "démocrate" mais avec "une forte personnalité" a parlé de sa vision du métier, des joueurs qui ont croisé sa route. Et ils ont été nombreux. Tous ne lui laisseront pas un souvenir impérissable d’ailleurs, à l’instar du Français Franck Ribéry.

"Figo était ma star, Ribéry ne l’était pas"

"La star a un statut, dans le club comme dans l’équipe, détaille van Gaal. Arrive un entraîneur, qui croit en un concept collectif… Beaucoup de vos collègues ont écrit que je n’étais pas capable de manager des joueurs matures et affirmés. C’est faux. Tout dépend si le joueur en question est prêt à s’inscrire ou pas dans le cadre de l’équipe et dans la structure collective que je veux créer. J’ai entraîné Figo et Rijkaard quand ils avaient la trentaine. A trente-quatre ans, Rijkaard était ouvert à mes idées. Il n’a pas utilisé son statut à des fins personnelles, mais collectives. Ces joueurs-là sont beaucoup plus utiles que ce que vous appelez des stars. Figo était ma star. Ribéry ne l’était pas. Il pensait bien plus à lui qu’à l’équipe."

Libre après douze saisons passées au Bayern Munich, l’attaquant français de 36 ans appréciera. Toujours sans club, et alors qu'il aurait éconduit Monaco, Ribéry espère trouver un challenge intéressant en Europe, mais un départ vers une destination plus exotique (Brésil, Moyen-Orient…) n’est pas à exclure.

dossier :

Franck Ribéry

RMC Sport