RMC Sport

Boudjellal confirme vouloir reprendre le Sporting Club Toulon et monter en Ligue 1

Mourad Boudjellal confirme dans Var Matin son intention de racheter le club de foot de Toulon, le Sporting. Avec le rêve de le ramener en Ligue 1.

"Après avoir longuement réfléchi, j’ai décidé d’être candidat à la reprise du Sporting. Je veux être à l’initiative d’un rêve fou: revoir Toulon en Ligue 1 !" Depuis qu’il n’est plus propriétaire du RCT, Mourad Boudjellal laissait filtrer l’idée qu’il pourrait passer du ballon ovale au ballon rond. Il confirme ce mardi dans les colonnes de Var Matin et affirme que c’est du sérieux: il veut reprendre le club de foot de Toulon, dernier de National. Pour le moment, aucun rendez-vous n’a eu lieu entre Mourad Boudjellal et les dirigeants actuels.

Mourad Boudjellal a cédé le RCT à Bernard Lemaître cet hiver, après l'avoir emmené sur le toit de la France et de l'Europe avec un titre en Top 14 (2014) et trois Champions Cup (2013, 2014, 2015). L'aventure avait démarré en Pro D2 en 2006, avec le premier recrutement d'une star, Tana Umaga. L'éditeur de bandes dessinées à succès s'est imposé comme le dirigeant le plus médiatique du rugby français, ajoutant à l'art des négociations pour faire venir certains des plus grands joueurs du monde, un sens de la provocation utile pour secouer le microcosme et faire avancer ses idées.

Un énorme défi pour Boudjellal

Dans le foot, et toujours à Toulon, Mourad Boudjellal aurait un énorme défi. En premier lieu, convaincre l’actuel actionnaire majoritaire, Claude Joye, de lui laisser la place. Puis réveiller un club qui se dirige vers une relégation en National 2 qui semble inéluctable. Après 18 journées, le Sporting, promu cette saison, est dernier de National avec neuf nuls et neuf défaites. Pas la moindre victoire, donc. Le premier non-relégable, Béziers (14e), compte sept points d'avance et un match en retard. 

Le temps de conclure les discussions, dans le cas où cela se passerait bien, la saison aura encore avancé de plusieurs journées. S'il voit le jour, le Sporting Club de Toulon de Mourad Boudjellal risque bien de redémarrer en National 2. La route vers la Ligue 1 serait alors très longue, avec trois montées à décrocher et un système qui n'offre plus que deux billets directs, sans barrages, du National à la Ligue 2 puis de la Ligue 2 à la Ligue 1. Présent en première division de 1983 à 1993, avec notamment Rolland Courbis (sur le terrain puis sur le banc), Delio Onnis, Bernard Casoni ou encore David Ginola, le club varois est encore loin de revoir l'élite. 

LP avec FGe