RMC Sport

Brésil: une femme arrêtée dans l'enquête du crash de Chapecoense

La police brésilienne a annoncé vendredi l'arrestation d'une citoyenne bolivienne, recherchée après le crash de l'avion de l'équipe de Chapecoense, qui avait coûté la vie à 71 personnes en novembre 2016.

Cinq ans après l'accident d'avion de l'équipe de Chapecoense, qui avait fait 71 victimes, la police fédérale brésilienne a arrêté vendredi une certaine Celia Castedo à Corumba. Cette citoyenne bolivienne faisait partie des personnes mises en examen après le crash de l'avion le 28 novembre 2016, rapporte le média brésilien Folha de Sao Paulo. Elle était responsable de l'analyse et de l'approbation du plan de vol de l'avion transportant les membres du club de Chapecoense. "La Bolivienne était une spécialiste de la sécurité aérienne et, à l'époque, elle a frauduleusement omis de respecter les exigences procédurales minimales pour l'approbation du plan de vol de l'avion, car l'autonomie de vol n'était pas suffisante pour le voyage", a déclaré la police fédérale.

Elle restera en détention à Corumba

Après le crash de l'avion en Colombie, elle avait subi des pressions de la part de ses supérieurs alors qu'elle était également fonctionnaire de l'administration bolivienne des aéroports et des services auxiliaires de la navigation aérienne. La police brésilienne a également annoncé que Celia Castedo restera en détention à Corumba, où des procédures légales seront menées pour la remettre aux autorités de son pays.

Pour se défendre, Celia Castedo affirme que ce sont les responsables de la pistes de l'aéroport de Santa Cruz de la Sierra qui ont fauté, préférant prendre des photos avec les joueurs de Chapecoense. Quelques heures plus tard, l'avion s'est crashé dans une zone montagneuse à 3 300 mètres d'altitude, à 50 kilomètres de Medellin, où seulement six personnes ont survécu.

AS