RMC Sport

Bayern Munich : six choses à savoir sur Joshua Kimmich

Le Bayern Munich se déplace sur le terrain de l’Atlético de Madrid, ce mercredi (20h45) en demi-finale aller de la Ligue des champions. Un rendez-vous pour lequel Pep Guardiola comptera sur ses stars, mais aussi sur Joshua Kimmich (21 ans), le petit jeune qui monte au sein du club bavarois et que RMC Sport vous propose de mieux connaître.

Formé au milieu de terrain

En recrutant Joshua Kimmich, les scouts du Bayern Munich pensaient mettre la main sur l’un des milieux de terrain les plus prometteurs de sa génération. Car oui, celui qui est devenu incontournable dans la défense centrale bavaroise a bien été formé et a débuté sa carrière dans l’entrejeu. C’est à ce poste qu’il a brillé lors de l’Euro U19 remporté par l’Allemagne en 2014. Mais les blessures de Mehdi Benatia, Javi Martinez, Jérôme Boateng et Oleg Badstuber ont poussé Guardiola à faire reculer Kimmich d’un cran. Avec réussite.

Il découvre l’élite cette saison

Joshua Kimmich apprend vite. Très vite. Avec 21 matchs de championnat et 9 de Ligue des champions joués cette saison, le droitier a fait son trou dans l’effectif pléthorique du Bayern Munich. Pourtant, il découvre l'élite. Ses deux premières saisons professionnelles, Kimmich les a en effet passées au RB Leipzig, en 2e et 3e division, où il était prêté par Stuttgart. Mais cela n’a pas empêché le Bayern de poser 8,5 millions d’euros sur la table pour le recruter.

Un savon en mondovision

Kimmich s’est véritablement fait connaître du grand public pour une séquence dont il se serait peut-être bien passé. Le 5 mars dernier, juste après le match nul entre Dortmund et le Bayern (0-0), le jeune Allemand a pris un « savon » de la part de Pep Guardiola, en plein milieu de la pelouse. D’abord sans réaction face à son entraîneur qui gesticulait à quelques centimètres de lui, lui donnant des conseils tactiques, Kimmich a ensuite été serré dans ses bras par l’Espagnol.

Le « meilleur défenseur du monde » selon Guardiola

Qui aime bien châtie bien. C’est le précepte qu’applique Pep Guardiola avec Kimmich. Car quelques minutes seulement après sa mise au point sur le terrain de Dortmund, l’entraîneur du Bayern a vanté les mérites de son jeune joueur. « C’est le meilleur défenseur, peut-être le meilleur du monde, a ainsi lâché Guardiola. C’est ce que je lui ai dit. Arrêtez de dire qu’il n’est pas capable de jouer défenseur central. Il l’a fait contre la Juventus, et là à Dortmund où il devait se charger d’Aubameyang et de Reus. Sa performance est purement incroyable ! Il nous a énormément aidés. Je félicite donc le Bayern pour cette recrue incroyable pour les prochaines années. »

Pas (encore) international

On peut être titulaire au Bayern Munich, être encensé par Pep Guardiola mais ne pas être international. C’est le cas de Joshua Kimmich. Passé par toutes les sélections de jeunes, le natif de Rottweil n’a pas encore assez convaincu Joachim Löw pour qu’il l’appelle chez les A. Juste une question de temps pour Arjen Robben, son coéquipier en club : « S’il joue comme ça, il appartiendra à l’équipe nationale en raison de ses qualités. »

Schweinsteiger comme modèle

A son arrivée au Bayern, celui qui évoluait encore comme milieu de terrain n’a pas caché son admiration pour une idole de l’Allianz Arena. « Bastian Schweinsteiger est évidemment mon modèle à ce poste, mais nous serons bientôt coéquipiers et en quelque sorte rivaux, a expliqué Kimmich. J'espère avoir du temps de jeu, mais cela ne tient qu'à moi et à mes performances. » Depuis, Kimmich est devenu titulaire au Bayern pendant que Schweinsteiger galère à Manchester United. Un passage de témoin.