RMC Sport

Bundesliga: le Bayern Munich craint de perdre 150 millions d'euros de recettes

Le Bayern Munich s'attend à accuser quelque 150 millions d'euros de perte de recettes des jours de match, en raison de la pandémie de Covid-19, a indiqué le patron du club Herbert Hainer ce lundi.

Les ravages économiques de la pandémie de Covid-19 sont de plus en plus concrets. Herbert Hainer, président du Bayern Munich, a estimé que son club devrait perdre 150 millions d'euros de recettes. Cette perte, consécutive à tous les matchs disputés à huis clos, a été abordée lors d'une conférence de presse virtuelle de rentrée aux côtés du futur président directeur général, Oliver Kahn. Mais Hainer a toutefois insisté sur le fait que les "ambitions (du club) n'ont pas diminué".

Quelques centaines de supporters seulement ont été autorisés à assister au dernier match du Bayern, la saison dernière à l'Allianz Arena, depuis que la pandémie a frappé l'Allemagne en mars 2020. La nouvelle saison de Bundesliga débute le 13 août et les dirigeants du Bayern espèrent que les réglementations sanitaires en Bavière permettront à un nombre limité de supporters d'assister à son premier match à domicile contre Cologne le 21 août, dans un stade pouvant accueillir 75.000 personnes.

Khan: "La sécurité reste la priorité"

Le nouveau président Oliver Kahn a pour sa part déclaré qu'il souhaitait le retour des supporters dans les tribunes dès que possible, mais que "la sécurité restait la priorité". Kahn a également fixé comme objectif de la saison prochaine la conquête d'un dixième titre de champion consécutif. "C'est notre grand objectif. Cela n'a jamais été fait auparavant dans les grands championnats européens", a-t-il relevé.

Kahn a également révélé que le club était en pourparlers pour prolonger les contrats du milieu de terrain Leon Goretzka et de l'ailier français Kingsley Coman. Le premier a encore un an de contrat, Coman en a deux, mais tous deux sont "des joueurs très, très importants", qui se sont vu offrir des propositions "généreuses"pour rempiler au Bayern, a souligné le dirigeant. Kahn a admis que le Bayern souhaite éviter de revivre la même situation contractuelle que celle de David Alaba, qui a refusé de signer une prolongation avant de rejoindre le Real Madrid gratuitement après l'expiration de son contrat.

FG avec AFP