RMC Sport

"Il ne nous a jamais aimés", Lucas Hernandez revient sur son enfance sans père

Lucas Hernandez s'est exprimé sur l'absence de son père, ancien footballeur professionnel, parti du foyer familial alors qu'il était enfant. Un témoignage touchant du défenseur de l'équipe de France, qui n'a jamais revu son père.

Lucas Hernandez s'est confié dans une interview à DAZN et Spox. Le défenseur du Bayern Munich et de l'équipe de France est revenu sur son enfance avec son frère Théo et le départ de leur père, l'ancien footballeur Jean-François Hernandez. 

Une enfance "compliquée mais belle"

"Nous n'avons jamais compris pourquoi il est parti, explique Hernandez. Alors nous avons juste grandi avec notre mère. Elle vivait, travaillait et donnait tout pour nous. Nous n'avons manqué de rien. (...) Bien sûr, c'était un peu difficile sans père. Mais ma mère a très bien réussi à tenir les deux rôles. Nous avons eu, avec mon frère, une enfance compliquée mais belle." 

"Il ne nous aimait pas"

Le latéral et défenseur central n'a pas repris contact avec son père depuis, même après son explosion au plus haut niveau. "Je n'ai jamais essayé, assure-t-il. Bien sûr, quand j'étais jeune, je me demandais où il était et j'aurais aimé en savoir plus sur lui. Mais avec le temps, j'y ai pensé de moins en moins. Je pensais plus à moi et ma vie en grandissant. Finalement, c'est devenu clair qu'il était parti parce qu'il ne nous aimait pas. Et s'il ne nous aimait pas, il valait mieux qu'il parte." 

Disparu en 2001

Alors qu'il évoluait en Liga au Rayo Vallecano en 2001, Jean-François Hernandez a quitté l'Espagne pour la Thaïlande afin de fuir ses dettes. Il est aujourd'hui porté disparu. "J'ai 23 ans et j'en avais 5 ou 6 quand il est parti, raconte Lucas Hernandez. Cela fait 16 ou 17 ans qu'on n'a rien entendu de sa part. Je ne sais pas où il est, ce qu'il fait, s'il est vivant ou non. Moi, j'ai fondé ma propre famille. Comme il ne nous a pas contacté, il ne doit pas être intéressé."

HM