RMC Sport

Chine: Cannavaro écarté, Genesio toujours en course pour le titre

Leader du championnat chinois à trois journées de la fin de la saison, Fabio Cannavaro a pourtant été écarté par le Guangzhou Evergrande. Lancé à sa poursuite et toujours sur le podium avec le Beijong Guoan, Bruno Genesio espère encore remporter le titre.

Quand on vous dit que le football chinois cherche à s’inspirer des clubs européens. A l’instar du Real Madrid où Zinedine Zidane voit son poste d’entraîneur remis en cause malgré la première place en Liga dans le viseur avec un match en moins, le club chinois du Guangzhou Evergrande a décidé d’écarter Fabio Cannavaro. Bien que leader de la Chinese Super League à trois journées de la fin de la saison, le technicien italien est contraint de suivre une "formation à la culture d'entreprise". 

Dans un communiqué diffusé par le club chinois ce lundi, il est également précisé que le capitaine Zheng Zhi dirigera le groupe pour le duel au sommet du championnat face au Shanghai SIPG d’Ezequiel Lavezzi le 23 novembre prochain.

Un premier titre pour Genesio?

Avec un seul point d’avance sur Shanghai et deux sur le Beijing Guoan de Bruno Genesio, les dirigeants de Guangzhou ont voulu parer au plus pressé. Avec une seule victoire en neuf rencontres, Fabio Cannavaro a dilapidé une belle avance en tête du championnat et a permis à ses poursuivants de croire à un retour inespéré. 

Redescendu à la troisième place, Bruno Genesio espère ainsi bénéficier d’un calendrier abordable pour décrocher le premier titre de sa carrière d’entraîneur, moins de six mois après son départ de l’Olympique Lyonnais.

Le classement de la Chinese Super League à trois journées de la fin:
1. Guangzhou Evergrande 63 points (+37)
2. Shanghai SIPG FC 62 pts (+32)
3. Beijing Guoan 61 pts (+29)

Jean-Guy Lebreton