RMC Sport

Copa America: le Brésil accuse les Argentins d'antijeu lors de la finale

L’Argentine a battu le Brésil (1-0) dans la nuit de samedi à dimanche pour remporter la Copa America 2021. Dans les rangs de le Seleçao, plusieurs voix se sont élevées pour tacler la stratégie minimaliste du futur vainqueur.

L’Argentine a mis fin à une disette de 28 ans sans trophée grâce à sa victoire contre le Brésil ce week-end en finale de la Copa America. Unique buteur de la rencontre, Angel Di Maria a inscrit un lob superbe pour offrir à Lionel Messi son premier titre avec l’Albiceleste (1-0).

Un peu mauvais perdants, plusieurs membres de l’équipe brésilienne ont pesté contre le jeu pratiqué par leur rival pendant la finale disputée sur la pelouse du stade Maracana à Rio de Janeiro dans la nuit de samedi à dimanche.

"Il y avait un jeu haché. Nous voulions jouer, mais ce que nous avons eu en face c’était de l'antijeu, avec des fautes tout le temps, a pesté le sélectionneur auriverde Titê cité par ESPN Brazil. Ils ont gagné du temps pour frapper (les coups de pied arrêtés), et l'arbitre... Il n'y avait pas de rythme, et nous voulions jouer. Leur stratégie était de casser le jeu. […] De l’autre côté, ils ont eu du mérite. Nous devions passer outre ces difficultés. Nous devions gagner ces duels à l’intérieur du match."

Thiago Silva: "Une seule équipe a voulu jouer"

Pendant que Lionel Messi a consolé son ami Neymar puis a dignement célébré cette victoire tant attendue après cinq échecs en finale (Mondial et Copa America réunis), les Brésiliens ont eu le temps de ruminer cette cruelle défaite à domicile. En particulier le vétéran Thiago Silva.

"Je crois que, tout d'abord, nous devons féliciter l'équipe adverse, a réagi l’ancien défenseur du PSG auprès de ESPN. Brazil. Pendant la première période, ils ont bien neutralisé les tentatives adverses. Ce n'était plus le Brésil des premières minutes. Quand on est menés au score dans un match de ce niveau, c'est difficile. En seconde période, il n'y a pas eu de jeu. Une seule équipe a voulu jouer."

L’amertume des Brésiliens après une finale hachée

Vainqueur de la Ligue des champions cette saison avec Chelsea, Thiago Silva a ensuite développé son propos et insisté sur les nombreuses fautes commises par les Argentins au retour des vestiaires. Lors de cette finale très hachée, l’arbitre uruguayen a sorti pas moins de cinq cartons jaunes pour les joueurs de l’Albiceleste (quatre pour le Brésil), presque tous pour des coups et ou des gestes d’antijeu. Avant la rencontre, Leandro Paredes l’avait annoncé, l’Argentine était là pour gagner coûte que coûte.

"L’autre équipe pratiquait la catimba (notion d’antijeu, ndlr) et nous savions qu’ils allaient le faire, a encore poursuivi Thiago Silva. Mais ce n’est pas une excuse. Nous n’avons pas réussi à jouer en première période, cela a été un peu mieux pendant la seconde. Mais c’est difficile de jouer en pointillés. Et à la fin il n’y a eu que cinq minutes de temps additionnel."

Et le Brésilien de conclure: "C’est le football. On gagne, on perd." Cette fois la Seleçao a perdu et l’Argentine a retrouvé sa place au sommet du continent sud-américain. L’Albiceleste avait un plan et l’a appliqué à la perfection. Pour le jeu, on repassera.

Qui sait, Lionel Messi aura probablement à cœur de briller et de remporter son premier titre mondial, dans un peu plus d’un an, lors de la Coupe du monde au Qatar en décembre 2022. En attendant, "La Pulga" et tout un pays célèbrent leur victoire en Copa America pendant que le Brésil fait grise mine.

JGL