RMC Sport

Copa Libertadores: un leader de la barra brava de Boca arrêté à l’aéroport de Madrid

Alors que l'Espagne se prépare à accueillir la finale retour de la Copa Libertadores entre River Plate et Boca Juniors (dimanche 20h30, sur RMC Sport 1), un responsable d'un groupe de supporters de Boca a été arrêté ce jeudi matin à l'aéroport de Madrid. Et va être renvoyé à Buenos Aires.

Finalement, les leaders les plus redoutés des groupes de supporters de Boca Juniors ne devraient pas pouvoir arpenter tranquillement les rues de Madrid ce week-end. Alors que la presse espagnole indiquait ces dernières heures que plusieurs responsables des barras bravas seraient présents autour du stade pour la finale de la Copa Libertadores, dimanche contre le rival River Plate (20h30, sur RMC Sport 1), les autorités espagnoles ont décidé d’intervenir.

Ainsi, Maximiliano Mazzaro, l’un des chefs de la "Doce", a été intercepté par la police ce jeudi matin lors de son arrivée à l’aéroport de Madrid, et devrait être renvoyé vers Buenos Aires dès ce soir. Selon la presse ibère, Mazzaro aurait été arrêté pour des raisons administratives, et un soi-disant "défaut de documentation".

Qui des autres leaders?

Reste à savoir si de tels motifs pourront être avancés pour les autres supporters redoutés, à l’image de Rafael Di Zeo, qui a lui aussi prévu de gagner l’Europe dans les prochaines heures, même s’il n’aura pas la possibilité de pénétrer dans le Bernabéu dimanche.

Pour rappel, la finale retour de la Copa Libertadores a été reprogrammée à Madrid le 9 décembre, après le caillassage du car de Boca par les supporters de River Plate. La rencontre est organisée avec un dispositif de sécurité ultra-renforcé.

CC