RMC Sport

Coronavirus: "Les footballeurs sont capables de vivre six mois sans salaire" assure Tevez

Carlos Tevez a milité cette semaine pour le gel des salaires des footballeurs pendant la crise sanitaire liée au coronavirus. Le buteur de Boca Juniors a même assuré que les pros étaient capables de vivre plus de six mois sans être payés.

La crise sans précédent provoquée par le coronavirus a bouleversé la saison sportive et pourrait coûter très cher aux clubs. 

>> Le sport face au coronavirus, les dernières infos en direct

A l'image du football européen, le championnat argentin se retrouve à l'arrêt en attendant la fin de l'épidémie. Face à une telle situation, Carlos Tevez a pris la parole pour appeler les joueurs les mieux payés à renoncer à plusieurs mois de salaire et à agir auprès des personnes en difficulté.

Tevez prêt à donner un coup de main

A 36 ans, le buteur de Boca Juniors arrive en fin de contrat en juin prochain mais ne semble pas vraiment se soucier de sa situation personnelle alors que tout le pays traverse une période difficile. L'ancienne star de Manchester United ou encore de la Juventus a même offert de donner de sa personne pour aider les plus démunis.

"Je me mets à la disposition du gouvernement et du club pour aider, pour être là, a indiqué Carlos Tevez dans un entretien accordé à la télévision locale America TV. [...] Dans ces cas-là, il faut se taire et agir. Je me mets à la disposition du club, quitte à servir des repas dans une soupe populaire."

 Tevez: "Nous devons être là et aider"

Après s'être mis publiquement mis à disposition des autorités, "L'Apache" a demandé aux footballeurs les mieux rémunérés de la planète de d'abandonner plusieurs mois de salaire pour venir en aide au plus défavorisés.

"Le footballeur peut vivre six mois, un an, sans toucher de salaire. Il n'est pas dans la détresse de vivre au jour le jour avec des enfants, de quitte son domicile à six heures du matin et de rentrer à sept heure du soir, a encore lancé l'international argentin aux 76 sélections. Nous devons être là et aider, être dans les soupes populaires. [...] Mais les personnes désespérées, qui ne peuvent pas bouger et qui, si elles quittent la maison, sont emmenées en prison, voilà ce qui est inquiétant."

Au sein de la Juventus, l'ancienne équipe de Carlos Tevez, les joueurs ont renoncé à quatre mois de salaire afin d'aider leur équipe et tous ses salariés.

De la même manière, les stars du Barça ont accepté de réduire leurs émoluments de 70% et de contribuer au paiement de tous les employés du club catalan.

JGL