RMC Sport

CAN 2022: la réserve de la Tunisie rejetée, la victoire du Mali entérinée

Le sort du rocambolesque Tunisie-Mali a été tranché par la commission d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2022. La réserve des Aigles de Carthage n’a pas été retenue et par conséquent la victoire malienne a été actée, 1-0.

Ce Tunisie-Mali restera dans l’histoire de la Coupe d’Afrique des Nations. Et aussi dans l’histoire du football. Mais pour des raisons gênantes. L’arbitre de la rencontre, Janny Sikazwe, avait ainsi arrêté le match trop tôt, à deux reprises. Une première fois à la 85e minute, avant de comprendre son erreur et de faire reprendre le jeu. Et une seconde fois dix-sept secondes de façon trop précoce dans le temps réglementaire et donc sans ajouter de temps additionnel. Plus d’une demi-heure après cet arrêt rocambolesque du match, la décision de reprendre la rencontre avait été prise. Mais sans Janny Sikazwe, alors remplacé par le quatrième arbitre. Et finalement également sans les Aigles de Carthage qui ne se sont pas présentés sur la pelouse.

>> CAN 2022: les infos EN DIRECT

L’arbitre victime d’une insolation ?

Ce jeudi, la commission d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations a livré un communiqué pour annoncer ses décisions quant au sort du match. Cette dernière indique "le rejet de la réserve formulée par l'équipe tunisienne" et par conséquent "l'homologation du résultat final du match comme étant 1-0 en faveur du Mali". La victoire des coéquipiers d’El Bilal Touré actée, ces derniers figurent donc bien en tête du groupe F à égalité avec la Gambie avec trois points contre aucun pour la Tunisie et la Mauritanie.

Pour expliquer l’inexplicable, le patron des arbitres sur cette CAN, a avancé une raison médicale. Essam Abdel-Fatah a indiqué, au journaliste Tarek Talaat, que Sikazwe avait été victime d’une insolation qui lui a fait perdre sa concentration et qu’il avait été transporté à l’hôpital après la rencontre pour y subir des examens.

Ce groupe F se poursuivra dimanche avec la 2e journée et les rencontres Gambie-Mali (14h) et Tunisie-Mauritanie (17h).

MI