RMC Sport

Caen: Dupraz allume certains joueurs après avoir fait des "erreurs de casting"

Le Stade Malherbe de Caen s'est lourdement incliné à Montpellier (5-0) en 16es de finale de la Coupe de France. Courroucé par la prestation de certains de ses hommes, Pascal Dupraz a lancé des messages clairs à l'attention de son effectif.

Caen a tenu une vingtaine de minutes sur le terrain de Montpellier, avant de prendre l'eau ce dimanche en Coupe de France. Menés 3-0 après 40 minutes de jeu, les Normands ont perdu un peu plus leurs espoirs avec l'expulsion de Jessy Pi avant la pause. Finalement, le Stade Malherbe a quitté l'Hérault sur le score cinglant de 5-0. "1er, 2e, 3e, 4e, 5e... Voilà. Toute une boîte de vitesse, en fait. Une boîte auto !", a réagi l'entraîneur caennais Pascal Dupraz en conférence de presse.

"En terminer avec les erreurs de casting"

Posé mais visiblement contrarié par la tournure du match, le coach a manié la formule pour résumer la prestation de son équipe: "Comment se couper un bras en pleine force de l'âge... On s'est compliqué la tâche. Et ensuite, c'est totalement la responsabilité du coach que je suis."

Pascal Dupraz se veut "quelqu'un qui assume" et ne fuit pas ses responsabilités. Mais à travers son autocritique, ses joueurs sont aussi ciblés. "Quelques fois, on procède à un turnover et on se trompe. Mon objectif, c'est d'en terminer avec les erreurs de casting. Ce match me fait avoir les idées claires quant aux joueurs compétitifs et ceux qui ne le sont pas. A titre personnel, j'ai avancé d'une case", explique l'ancien entraîneur-sauveur de Toulouse.

"Pas un adepte de la flagellation"

A ses yeux, le Stade Malherbe "fait des progrès" mais "fait autant de cadeaux" dans le même temps. "Des joueurs n'ont tout simplement pas le niveau", constate-t-il. Mais pas d'inquiétude à avoir à son sujet; le technicien originaire de Haute-Savoie a de la ressource. "Je vais me reprendre. Je ne suis pas un adepte de la flagellation", assure-t-il.

Un dernier message pour ses hommes ? "Certains vont arrêter de venir taper à ma porte pour me demander des explications. C'est moi qui vais taper à leur casier." C'est dit.

N.B avec J.L