RMC Sport

Coupe de France: des clubs amateurs vont se partager la dotation fédérale

Quatre clubs engagés dans deux matchs du sixième tour de la Coupe de France ont décidé de se partager la dotation remise par la Fédération français de football au vainqueur de chacune de ces rencontres.

Le football amateur se serre les coudes. 7.500 euros, c'est le montant de la dotation mise en place par la Fédération française de football (FFF) pour récompenser le vainqueur du sixième tour de la Coupe de France. Et plusieurs clubs réfléchissent à l'idée de partager cette somme, une fois qu'elle sera versée par la fédération. Ce sera le cas dans la ligue des Pays de la Loire pour deux clubs qui se rencontrent ce dimanche, à 14h: le club de R2 de l'Elan de Gorges et celui de Challans, qui évolue en National 3.

Dans un communiqué diffusé sur son site internet, le club de l'Elan de Gorges, situé au sud-est de Nantes, a évoqué la complexité d'organiser ces matchs: "Le protocole sanitaire avec les tests PCR et antigéniques est drastique. Il est très compliqué à mettre en place dans un petit club rural comme le nôtre et le faire appliquer. La dotation n'est-elle pas le seul élément positif auquel se raccrochent certains clubs qui souffrent financièrement, (...) n'aurait-il pas pu être décidé d'une distribution au football amateur sans faire jouer les matchs ?"

"En espérant que d’autres clubs nous suivent"

Ce match entre l'Elan de Gorges (R2) et Challans (N3) permettra, une nouvelle fois, de mettre en exergue la solidarité qui existe souvent au sein de ce football amateur qui souffre, mais qui veut tout faire pour rester debout. Le même état d’esprit règne autour de la rencontre qui doit opposer Saint-Fulgent (R3) et l’US Philibertine (N3), deux équipes qui ne boudent pas leur plaisir de retrouver la compétition, même avec une préparation tronquée. Au bout, il y a la possibilité, pour l’US Philibertine, de se hisser pour la première fois de son histoire au septième tour de la mythique Coupe de France. Mais là encore, la solidarité prime sur le résultats sportif dans cette période où les clubs amateurs souffrent énormément des conséquences économiques de la crise sanitaire liée au Covid-19.

"Suite aux conditions difficiles dans lesquelles les clubs doivent reprendre la Coupe de France, sans supporters, sans recettes... Le club de Saint Philbert de Grand Lieu a proposé à Saint Fulgent de se partager à 50/50 la dotation de la FFF qui est distribuée au gagnant des matchs du sixième tour, écrivent les dirigeants du club dans un communiqué. En retour, le club de St Fulgent en a accepté le principe. Pour les coprésidents de l'USPF, c'est une décision qui correspond bien à notre vision du foot amateur. Nous avons tous besoin de solidarité dans ces moments particuliers. Nous avions gardé un très mauvais souvenir de notre 6e tour 2018 'match de rêve'. Les clubs de Gorges et Challans ont eu cette démarche, en espérant que d'autres clubs nous suivent dans cette période exceptionnelle."

QM avec JR