RMC Sport

Coupe de France: le gros carton de Dijon à Saint-Etienne, Rennes et Caen passent

Dijon, avec un triplé de Naïm Sliti, a créé la sensation en se qualifiant pour les 8es de finale de la Coupe de France après la déroute infligée à Saint-Etienne mercredi au stade Geoffroy-Guichard (6-3). Rennes et Caen ont assuré à Saint-Pryvé Saint-Hilaire (2-0) et Viry-Châtillon (6-0).

C'est la première victoire de l'équipe dijonnaise depuis l'arrivée d'Antoine Kombouaré au poste d'entraîneur, le 10 janvier en remplacement d'Olivier Dall'Oglio démis de ses fonctions le 31 décembre alors que le DFCO était 18e de la Ligue 1 place qu'il occupe toujours. Ce succès permettra aux Bourguignons de bien aborder moralement leur match à domicile samedi contre Monaco (19e), concurrent direct pour le maintien.

De son côté, l'ASSE, 4e en championnat, restée invaincue onze matches à domicile dont dix cette saison, vient de perdre deux fois consécutivement sur son terrain. Devant un maigre public et sous la neige, les Verts étaient-ils encore sonnés par le KO infligé par l'OL?

La vaine remontée des Verts

C'est possible mais l'entraîneur Jean-Louis Gasset avait surtout choisi d'aligner des joueurs en manque de temps de jeu comme Assane Dioussé ou Pierre-Yves Polomat mais le moins que l'on puisse dire est qu'ils n'ont pas été à la hauteur. Et la question se pose donc encore au sujet du manque de profondeur, en qualité, de l'effectif stéphanois.

Après deux buts de Sliti (11e, 29e) et une égalisation de Loïs Diony (14e), Dijon menait 2-1 à la mi-temps puis 3-1 peu après le retour des vestiaires avec un but de Jules Keita, servi par ce même Sliti (47e) lequel transformait un penalty accordé pour une faute de Stéphane Ruffier sur Julio Tavares (4-1, 50e). Dans la foulée, ce dernier, après avoir pris de vitesse Neven Subotic, a fusillé Ruffier, impuissant (5-1, 52e). Toutefois, les entrées en jeu dès la mi-temps de Kevin Monnet-Paquet et Wahbi Khazri ont redonné un peu de souffle aux Verts qui ont tenté de réagir.

Ils ont réduit l'écart par Robert Beric qui marquait de près (5-2, 60e) puis par Monnet-Paquet après un centre en retrait de Khazri (5-3, 64e). Trop tard cependant pour inverser la tendance malgré la très forte pression exercée jusqu'à la fin par Saint-Etienne qui a même concédé un sixième but par Jordan Marie (90+2e).

Caen passe un 6-0

De son côté, Rennes a évité le piège tendu par Saint-Privé Saint-Hilaire, formation de National 2 (2-0). Les Bretons ont fait la différence par Jordan Siebatcheu (38e) et Adrien Hunou (51e). Une autre rencontre déséquilibrée n’a pas donné lieu à une surprise. Caen a ainsi aisément disposée de Viry-Châtillon (Régional 1) en dépit d’un terrain en très mauvais état qui avait surpris Angers au tour précédent. Les Normands ont même passé un petit carton (6-0) avec un doublé de Saïf-Eddine Khaoui et des buts de Yacine Bammou, Malik Tchokounté, Adama Mbengue et Jad Mouadibb.

MI avec AFP