RMC Sport

Coupe de France: le PSG colle une valise à Angers et file en demi-finale

A sept jours de sa demi-finale aller de Ligue des champions contre Manchester City, le PSG a fait le plein de confiance en écartant Angers (5-0) ce mercredi en Coupe de France. Sans Kylian Mbappé, laissé sur le banc, mais avec un triplé de Mauro Icardi, les Parisiens n'ont pas vraiment eu à forcer leur talent pour rejoindre le dernier carré de la compétition.

Paris entretient ses rêves de triplé. Engagés dans une fin de saison pour le moins excitante, entre la course pour le titre en Ligue 1 et une double-confrontation à venir face à Manchester City sur la scène européenne, Neymar et sa bande se sont qualifiés ce mercredi pour les demi-finales de la Coupe de France.

Tranquilles face à des Angevins (5-0) volontaires mais trop naïfs et maladroits pour espérer un gros coup, ils affronteront au prochain tour les amateurs hauts-savoyards de Rumilly Vallières (National 2), Montpellier, l’OL ou Monaco. Gones et Monégasques ont rendez-vous dans la soirée (21h10) pour clôture ces quarts. Il faudra patienter jusqu’à dimanche pour connaître les affiches des demies, qui auront lieu le mardi 11 et le mercredi 12 mai.

Voilà qui promet un calendrier très chargé pour des Parisiens qui ont au moins pu gérer tranquillement la réception du SCO. Privé de Keylor Navas, Abdou Diallo, Marquinhos, Marco Verratti ou encore Rafinha, Mauricio Pochettino avait également décidé de laisser certains cadres sur le banc comme Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé. Cela n’a pas empêché son équipe de prendre rapidement les devants. Avec un premier but dès la neuvième minute de jeu. Sur un mouvement collectif conclu par Mauro Icardi, déjà décisif il y a trois jours face à Saint-Etienne (3-2).

Le break a été réussi par les Parisiens moins d’un quart d’heure plus tard. En confiance depuis sa bonne prestation contre le Bayern (0-1) au Parc des Princes, Colin Dagba s’est échappé dans son couloir droit en effaçant trois adversaires avant de chercher un partenaire dans la surface.

Un coup du foulard génial de Di Maria, Icardi en feu

La reprise de Neymar a été repoussée par Ludovic Butelle mais le ballon a rebondi sur le malheureux Vincent Manceau et a terminé au fond des filets (23e). Pas illogique au vu de la domination parisienne. Mais assez sévère pour des Angevins entreprenants. Ils auraient pu relancer le suspense en négociant mieux leurs contres en première période. Jimmy Cabot pourra surtout regretter cette grosse occasion gâchée par un manque de réactivité (17e). Il a aussi manqué un brin de justesse et de niaque à Sada Thioub sur une tentative repoussée de la tête par Sergio Rico (32e).

A 2-0, le rythme est clairement retombé d’un cran. Jusqu’à l’heure de jeu. Jusqu’au festival des artistes parisiens. Avec d’abord un joli ballon piqué de Draxler prolongé de la tête par Neymar pour le 3-0 (65e). Et puis il y a eu ce petit bijou d’Angel Di Maria. Un geste de génie qui aurait mérité d’être salué autrement que par les tribunes vides du Parc.

Après avoir envoyé au sol Mateo Pavlovic, l’Argentin a offert un nouveau but à Icardi d’un délicieux coup du foulard (68e). La fin des dernières illusions angevines. Et le moment choisi par Pochettino pour faire souffler Neymar et Di Maria, entre autres. Resté jusqu'au bout sur le terrain, Icardi s'est fait un peu plus plaisir en réussissant un triplé sur un dernier missile du droit (90e). Avec la qualification en poche et aucun blessé à déplorer, Paris a plus que réussi sa journée. Prochain rendez-vous samedi à Metz (17h) en championnat. Quatre jours avant la demi-finale aller de Ligue des champions contre City (sur RMC Sport).

>> La Ligue des champions est à suivre en exclusivité sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

https://twitter.com/rodolpheryo Rodolphe Ryo Journaliste RMC Sport