RMC Sport

Coupe de France: le PSG fait le travail contre Strasbourg mais perd Neymar

Sans vraiment avoir été inquiété, le PSG a validé son billet pour les huitièmes de finale de la Coupe de France en dominant Strasbourg ce mercredi (2-0) au Parc des Princes. Mais le club de la capitale aura surtout perdu Neymar, sorti sur blessure (pied droit) à trois semaines du huitième de finale de Ligue des champions contre Manchester United (12 février sur RMC Sport).

Une date dans toutes les têtes et le reste semblerait presque anecdotique. A trois semaine du huitième de finale aller de la Ligue des champions contre Manchester United (12 février à 21h sur RMC Sport), le PSG aura tout de même fait le travail ce mercredi en dominant Strasbourg (2-0), en 16es de finale de Coupe de France.

Les Parisiens n'auront guère tremblé face à une équipe qui les avait tenus en échec à La Meinau début décembre (1-1). Edinson Cavani a mis les siens devant dès la 3e minute, en venant reprendre du plat du pied et sans contrôle un centre d'Eric Choupo-Moting.

Neymar, la blessure qui inquiète avant Manchester United

Avant de jouer un peu à la 'baballe', avec deux grosses occasions de Neymar et un poteau d'Angel Di Maria avant la pause. L'Argentin a finalement trouvé la mire à la 80e, sur un centre impeccable de Julian Draxler. Mission accomplie pour Paris, qui s'évite donc une nouvelle désillusion en coupe nationale, après son élimination dès les quarts de Coupe de la Ligue, face à Guingamp. 

Mais le fait du match, c'est cette blessure au pied droit contractée par Neymar, à l'heure de jeu. Au duel, le Brésilien a vu son articulation partir en torsion et est rentré directement au vestiaire, visiblement en pleurs, accompagné d'un membre du staff. "C'est un garçon très intelligent, je pense qu'il est sorti avant de se blesser à fond. J'espère que ce n'est rien de grave", explique Thiago Silva sur Eurosport en quittant le terrain.

Avec l'entorse que soigne actuellement Marco Verratti, Thomas Tuchel pourrait faire face à un casse-tête majeur à trois semaines de l'aller à Old Trafford. Le début d'un feuilleton médical.

A.Bo