RMC Sport

Coupe de France: maillots, photos, autographes… le PSG l’a joué grande classe avec le pays de Cassel

Les joueurs du PSG se sont montrés très abordables avec les joueurs amateurs du pays de Cassel en leur accordant du temps dans les vestiaires pour donner les maillots, signer des autographes et prendre des photos.

Le club du pays de Cassel avait très bien préparé son match de gala face au PSG, lundi en 32es de finale de la Coupe de France. Au-delà du score anecdotique (victoire parisienne 7-0), les dirigeants nordistes ont tout fait pour rendre cette soirée inoubliable pour les 37.500 spectateurs de Bollaert mais surtout pour leurs joueurs. Mission réussie grâce à la belle collaboration entre les deux clubs, comme l’a révélé Gabriel Bogaert, directeur sportif du club, à l’issue de la rencontre.

"On était en discussions avec le PSG pour faire des surprises aux joueurs"

"On était en discussions avec le PSG toute la semaine pour faire des surprises aux joueurs et là, ils ont eu l’occasion d’aller à la sortie des vestiaires pour récupérer des maillots, faire des photos, des autographes, s’est réjoui le dirigeant. Ce sont des choses qu’ils (les Parisiens) ne font jamais dans les autres clubs. Le PSG a été classe du début à la fin, ils nous ont respecté sur le terrain. Ils ont envoyé des salariés faire des vidéos dans notre village pour les diffuser sur leur site internet, ils ne l’avaient jamais fait. La soirée est parfaite. Rien que de les voir sortir des vestiaires, c’est impressionnant, ce sont des athlètes. On a quand même des beaux bébés mais là c’est monstrueux."

Les joueurs nordistes ont d’ailleurs confié leur grand bonheur. "Ça fait plaisir de récupérer les maillots du PSG, d’habitude, on va les acheter en magasin", sourit Kévin Rudent qui s’est offert celui de Renato Sanches "le dernier qui restait". "On n’a pas trop échangé avec les joueurs, ils ont signé de autographes et ont donné les maillots", ajoute-t-il.

"Ils sont agréables, c’est top. Ils nous ont souhaité bonne continuation."

Corentin Rapaille s’est, lui, présenté avec le maillot de la star du soir, Kylian Mbappé, auteur d’un quintuplé. "On a fait signer tout ça, on a pris des photos, explique-t-il. Il y avait les enfants, je pense que ça va rester gravé à vie dans leur tête." Lui a pu glisser quelques mots à certaines stars adverses. "On a un peu échangé à la mi-temps en rentrant aux vestiaires, témoigne-t-il. On en a vu quelques-uns à la fin. Ils sont agréables, c’est top. Ils nous ont souhaité bonne continuation, nous ont dit que ce qu’on avait fait était bien, qu’on n’avait pas lâchés et qu’on méritait peut-être mieux au niveau du score."

Alors que l’attitude nerveuse de Neymar fait l’objet de critiques sur les réseaux sociaux, les joueurs nordistes ont quitté la partie avec le sentiment d’avoir été respectés. "Ils étaient cool, ça va, explique Rudent. Il y avait du respect, ils tapaient dans les mains."

Gabriel Bogaert, le directeur sportif, a lui été impressionné par le "charisme de fou" de Sergio Ramos. Il a conclu cette soirée avec des étoiles dans les yeux et le sentiment, donc, d’avoir réussi son pari. "C’est ça la magie de la Coupe, c’est que ces joueurs de petits clubs comme le nôtre puissent rencontrer les plus grandes stars du monde." Et repartir avec leurs maillots.

NC avec AP