RMC Sport

Coupe de France: Maracineanu veut que "toutes les compétitions aient lieu"

La ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu souhaite que toutes les compétitions puissent avoir lieu cette année, alors que la Coupe de France est menacée de ne pas aller à son terme.

De nombreux acteurs du football français craignent que le rebond de l’épidémie de Covid-19 ne menace à terme la tenue de la Coupe de France de football, déjà bouleversée dans son organisation par l’arrêt des compétitions amateurs. Alors que le tirage au sort du huitième tour de la compétition a eu lieu la semaine passée, en attendant que le sixième tour puisse être joué, l’incertitude sur le devenir de l’édition 2020-2021 est totale.

Avec des modalités dégradées

Mais alors qu’elle s’exprimait dans le cadre d’un déplacement officiel dans le Morbihan, la ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu a exprimé son souhait de voir "toutes les compétitions prévues avoir lieu". Avec une contrainte tout de même, la ministre ayant, certes, promis de faire en sorte que les compétitions puissent aller au bout, mais "peut-être dans des formats différents'', expliquait-elle à Berné (Morbihan). ​

"Et dans des modalités dégradées du point de vue des clubs qui y participent et des organisateurs, a-t-elle prévenu. Mais c’est un moindre mal par rapport à la période que l’on vit aujourd’hui." La FFF a modifié le format de la Coupe de France. Les clubs de Ligue 2 et Ligue 1 vont s'affronter dans une voie dédiée avant les seizièmes de finale, où doivent théoriquement les rejoindre les équipes qualifiées via la voie des amateurs.

QM