RMC Sport

Nantes: L’astuce d’Halilhodzic pour motiver ses joueurs avant le PSG

Vahid Halihodzic, entraîneur de Nantes, a montré des images du Stade de France à ses joueurs avant la demi-finale sur le terrain du PSG, mercredi (21h05). Il veut aussi s’inspirer de Strasbourg, récent vainqueur de la Coupe de la Ligue.

Au cœur d’une saison difficile et très éprouvante, le FC Nantes a encore l’espoir de vivre une finale. Les Canaris disputeront en effet une demi-finale de Coupe de France ce mercredi (21h05) sur le terrain du PSG. Une mission très compliquée qui n’effraie pas Vahid Halilhodzic. L’entraîneur du FCN a trouvé un moyen de motiver ses joueurs. 

Des images du Stade de France et du trophée

Lundi matin, le staff a en effet diffusé des images avec le Stade de France et le trophée "pour donner envie, ambition, détermination", a expliqué le technicien bosnien. "Je ne suis pas sûr que certains… Oui ils veulent tout gagner mais en se promenant", a-t-il ajouté. 

16 défaites consécutives face au PSG

Actuellement 15e de Ligue 1, Nantes veut embellir sa fin de saison marquée par des résultats compliqués, un changement d’entraîneur et le décès de son ancien attaquant, Emiliano Sala, en janvier. Le club reste sur 16 défaites consécutives toutes compétitions confondues face au PSG (un record pour les équipes de L1). Il faut remonter à 2006 pour trouver un match nul 0-0.

"Pour arriver en finale il faut faire un exploit, a-t-il ajouté. Tout est possible mais il faut un match parfait. (...) Mon idée pour Nantes c’est la Coupe d’Europe. Il faut essayer, regardez Strasbourg." L’entraîneur ne manque pas d’ambition pour ce déplacement périlleux face à l’équipe de Thomas Tuchel, qu’il a sévèrement critiqué après l'élimination en 8e de finale de la Ligue des champions face à Manchester United. 

"Il y a eu quelque chose d'incompréhensible, a-t-il confié au Parisien. C'est le comportement de l'équipe avant le match. Comment a-t-on pu accepter que les joueurs viennent tout seuls au stade deux heures avant le match ? Pour leur faire plaisir ? La préparation de Paris avant Manchester, c'est une faute grave. C'est indigne d'un grand club. C’est amateur, incompréhensible (il répète le mot trois fois). À Paris, il peut y avoir des bouchons ou un accident. La leçon, c'est : "Tu as agi comme un petit, donc tu as le résultat d'un petit." S’il a une astuce pour motiver ses joueurs, il sait aussi très bien le faire pour ses adversaires. 

Nicolas Couet avec Pierre-Yves Leroux