RMC Sport

OL: Aulas lance la demie contre le PSG, "une chance sur mille de gagner"

Après la victoire de l'OL dimanche soir face au rival stéphanois (2-0), Jean-Michel Aulas était déjà tourné vers la demi-finale de Coupe de France contre le PSG mercredi. Le président lyonnais aurait aimé que son équipe dispose du même nombre de jours de récupération que les Parisiens.

Lyon ne s’arrête plus. Quatre jours après dominé la Juventus Turin (1-0) en huitième de finale aller de la Ligue des champions, les Gones ont enchaîné dimanche face à Saint-Etienne (2-0) en clôture de la 27e journée de Ligue 1. Une victoire acquise grâce à un doublé de Moussa Dembélé qui leur permet de s’inviter dans le top 5.

Mais dès le coup de sifflet final, leur regard était surtout tourné vers la demi-finale de Coupe de France mercredi contre le PSG. "On va essayer de faire douter cette équipe de Paris, qui est invincible et qui voudra se donner confiance lors du match qui va précéder son huitième de finale retour contre Dortmund. A nous de faire comme contre la Juve, avec un match de grande qualité", a commenté Jean-Michel Aulas en zone mixte.

Aulas s'interroge sur la programmation

Pour le président lyonnais, cette demi-finale mercredi au Groupama Stadium (21h10) est "du bonheur en plus". "L’an dernier, contre Rennes, on était aussi content de jouer cette demi-finale, on était un peu favoris. Là, c’est le PSG qui est hyper favori de ce match. Un peu comme contre la Juventus, on n’a rien à craindre. On espère encore faire 50.000 spectateurs. Je ne sais pas de quoi les joueurs sont capables", a ajouté Aulas, avant d’afficher un certain agacement quant à la programmation de cette rencontre.

"Objectivement, le PSG est nettement plus fort. En plus, il a joué samedi. Mais c’est la tradition avec Lyon. Pour les féminines, on veut nous faire jouer un match décisif pour le championnat trois jours après un match de nos internationales au fin fond des Etats-Unis, ce qui est un scandale absolu. Quand on joue un titre de champion de France avec une contrainte très supérieure pour l’une des deux équipes, ce n’est pas très bien sur le plan de l’éthique. On me bâillonnera peut-être, mais je parlerai quand même", a-t-il lâché.

Aulas: "Une chance sur mille mais on va la jouer à fond"

Chez les féminines, l’OL tente effectivement de faire décaler son match de championnat face au PSG du samedi 14 mars, expliquant que quatre de ses joueuses disputeront le jeudi la SheBelieves Cup à Dallas. "Comme chez les féminines, Paris sera favori pour cette demi-finale de Coupe de France. J’espère qu’on aura un ensemble qui sera à la hauteur, sur le plan de l’arbitre et des festivités. Lyon aura peut-être une chance sur mille, mais on va la jouer à fond", a promis Jean-Michel Aulas.

Même discours du côté d’Anthony Lopes. "On va essayer de battre Paris. On jouera crânement notre chance pour aller en finale. Ils ont une journée et demie de repos de plus que nous. On va essayer de bien se reposer. On verra comment sont les organismes. La chose principale, c’est de reposer au maximum pour avoir des jambes mercredi soir", a commenté le portier portugais dimanche soir. Face à Dijon (4-0), samedi, le PSG a très exactement débuté son match à 17h30.

RR avec TM