RMC Sport

OL-OM: aux Lyonnais l’Olympico et le dernier carré de la Coupe de France

Pas au mieux en Ligue 1, l’OL s’est offert une bouffée d’air frais en faisant tomber l’OM (1-0) ce mercredi, pour atteindre les demi-finales de la Coupe de France. Lyon met fin, dans le même temps, à la série de seize matchs de rang sans défaite toutes compétitions de Marseille.

Plus de douze ans que l’OM n’a plus gagné en terre lyonnaise. Treize matchs toutes compétitions confondues, pour huit défaites et cinq nuls. Un bail donc, pour des Marseillais qui marchent sur l’eau en championnat et s’avançaient avec confiance au Groupama Stadium, pour leur quart de finale de Coupe de France face à l’OL. Toutefois, ce Lyon-là, irrégulier mais toujours capable d’un coup, a prolongé cette redoutable série, en l’emportant au bout du suspense et d’un Olympico haché (1-0).

Après une entame de match marseillaise, les Lyonnais ont peu à peu pris la mesure de leurs adversaires, positionnés comme eux en 4-3-3. En atteste cette double occasion coup sur coup pour Martin Terrier, qui aurait pu profiter du bon travail d’Houssem Aouar (30e). La frappe contrée de Maxence Caqueret a, elle, réveillé le stade (56e), mais il a fallu attendre la 68e minute pour assister à ce qui aurait très bien pu être le tournant du match: la main d’Hiroki Sakai, sur une demi-volée de Karl Toko Ekambi.

Aouar, premier joueur à marquer face à l’OM en 2020

Mais comme en 32es de finale face à Trélissac (1-1, 2-4 t.a.b.), où il avait sorti deux tirs au but, Yohann Pelé a démontré que son statut de gardien décisif dans l’exercice n’était pas usurpé. Le remplaçant de Steve Mandanda, préservé, a sorti le penalty de Moussa Dembélé (70e). « L’Albatros » a arrêté quatre des six penalties qu’il a subi cette saison, tirs au but inclus.

S’ils ont retardé l’échéance, les Marseillais, sans leur maître à jouer Dimitri Payet sorti sur blessure (72e), ont fini par logiquement craquer, eux qui n’auront eu aucune véritable occasion d’inquiéter Anthony Lopes. Et comme en huitièmes de finale à Nice (1-2), la lumière est venue de l’enfant de Lyon. D’une frappe limpide du droit (81e), Houssem Aouar s’est montré décisif pour l’OL, et envoie son équipe dans le dernier carré de la Coupe de France rejoindre le PSG et Rennes. Lyon reste toujours engagé dans quatre compétitions (Ligue 1, Ligue des champions, Coupe de France et Coupe de la Ligue), et Aouar devient également le premier joueur à marquer un but à Marseille en 2020.

Pour l’OM, cette première défaite depuis le 30 octobre dernier toutes compétitions confondues permet à son ancien entraîneur Rudi Garcia de gagner (enfin) lors d’un gros match. Et de se remémorer encore une fois, que le dernier succès de l’OM face à l’OL à Lyon, c’était le 11 novembre 2007 et une victoire 2-1 en championnat. Série toujours en cours, donc.

Romain DAVEAU (@daveauromain)