RMC Sport

PSG: le plus fragilisé après la défaite, c'est Tuchel

Récemment prolongé par le PSG, Thomas Tuchel a perdu du crédit en interne ces dernières semaines. Théoriquement, l'Allemand devrait être sur le banc parisien la saison prochaine, mais sa position est plus fragile que celles de Nasser Al-Khelaïfi et Antero Henrique. Et il n'est pas à l'abri d'une décision forte de Doha.

Cette défaite du PSG en finale de la Coupe de France aura-t-elle des conséquences sur l'avenir de Thomas Tuchel? A priori, non. L'entraîneur allemand a prolongé son contrat jusqu'en 2021 il y a quelques semaines et devrait être au club la saison prochaine. A moins qu'une décision venant de Doha ne vienne inverser cette tendance... Car ce nouvel échec va pousser l'émirat à se poser de nouvelles questions. Et surement à prendre de nouvelles décisions. 

Samedi, après la rencontre, Thomas Tuchel a écarté tout risque de démission. "Je veux continuer", a-t-il assuré devant la presse. Mais ces dernières heures, le crédit de l'Allemand a été entamé au PSG.

Une fin de saison éprouvante et des divisions dans son vestiaire

Jusqu'à maintenant, le technicien avait été épargné par les critiques grâce, en grande partie, à une communication séduisante devant les médias. Ce n'est plus le cas depuis plusieurs semaines et le revers de samedi a poussé les interrogations jusqu'au sein du club. Dans les prochains jours, Thomas Tuchel va devoir livrer des explications à ses dirigeants. A tel point qu'aujourd'hui, il semble le plus fragilisé du trio qu'il compose avec le président Nasser Al-Khelaïfi et le directeur sportif Antero Henrique. 

Le PSG a connu des défaites marquantes cette saison: Manchester United au Parc des Princes, mais aussi Guingamp en Coupe de la Ligue, Lille et Lyon en Ligue 1, et donc Rennes samedi soir. Thomas Tuchel a été choisi par les hauts-dirigeants du Qatar l'an passé pour apporter une nouvelle méthode qui devait permettre au club de mieux gérer ces moments chauds. Force est de constater que le bilan est négatif, après une première saison que les proches de l'Allemand décrivent comme très éprouvante.

Ces dernières semaines, les familiers du Camp des Loges se posaient des questions sur le manque de ressort de Tuchel. "Les entraînements sont très, très légers depuis la défaite contre Manchester United, confiait-on. Alors oui, il y a les blessures qui n'aident pas, mais les joueurs se disent cramés car ils ne bossent plus vraiment au centre d'entraînement."

Un constat qui met en cause tout le staff technique. Et qui sort plus facilement après les défaites. Tout comme les mots de Neymar après la rencontre, qui confirment que Thomas Tuchel n'a pas non plus réussi à éviter les divisions dans le vestiaire. Deux groupes qui ont d'ailleurs un avis bien différent du management de l'Allemand. 

Loïc Tanzi