RMC Sport

PSG-OM – L’heure de vérité pour Beckham

David Beckham

David Beckham - -

Après une entrée prometteuse dimanche en Ligue 1, David Beckham va fêter sa première titularisation avec le PSG face à l’OM, ce mercredi, en 8es de finale de la Coupe de France. L’occasion de lever les doutes sur son niveau actuel.

Cette fois, on va enfin savoir. Un mois après son arrivée à Paris, David Beckham a déjà fait couler beaucoup d’encre mais il n’a joué que 16 minutes. Un gros quart d’heure durant lequel la star anglaise s’est mise en évidence, dimanche, lors de la victoire face à l’OM en Ligue 1 (2-0). A l’origine du deuxième but de Zlatan Ibrahimovic, le milieu de terrain de 37 ans, auteur d’une belle remise pour Jérémy Ménez, a effectué une entrée convaincante. Après avoir été acclamé par le Parc des Princes, « Becks » a fait admirer sa qualité de passe, distillant quelques transversales sous les yeux de Victoria, sa chère et tendre. Des promesses qu’il doit maintenant confirmer, toujours face à l’OM, ce mercredi, en 8es de finale de la Coupe de France.

Des retrouvailles que le Spice Boy va aborder dans la peau d’un titulaire. En l’absence de Marco Verratti, suspendu, Carlo Ancelotti a choisi de lancer sa superstar d’entrée. « Il aura une position importante sur le terrain, explique le technicien italien. Il va aider l’équipe à construire le jeu. Il doit bien se situer tactiquement. Il aura les mêmes choses à faire que Verratti. Il a les qualités pour y parvenir. » Les qualités ? Sans aucun doute. Le coffre ? Cela reste à prouver. Après deux mois d’arrêt et cinq saisons en Major League Soccer, beaucoup s’interrogent sur le niveau de l’ancien joueur des Los Angeles Galaxy. Même si Ancelotti vante sa « bonne condition », son « expérience » et assure qu’ « il peut jouer un match entier », le doute subsiste autour de Beckham.

Baup : « Beckham va se fondre dans le collectif »

Une incertitude que ne partage pas Ali Benarbia. « Il est bien physiquement, même s’il manque de rythme, glisse le membre de la Dream Team RMC Sport. Sa rentrée dimanche lui a fait du bien. Il se connait parfaitement. C’est un joueur qui a du coffre. Il n’aura pas l’étincelle et l’accélération qu’il avait avant. Mais il est capable de travailler au milieu de terrain, de colmater les brèches et surtout, de démarrer les actions ». Elie Baup, lui aussi, se méfie du talent de l’ancien centreur de Manchester United. « Beckham a sa place dans ce rôle de pourvoyeur de ballons, assure l’entraîneur de l’OM. Dans le quart d’heure qu’il a joué contre nous, il a donné des ballons vers l’avant. Si le PSG reste dans la même stratégie, Beckham va se fondre dans le collectif ».

Un collectif que semble déjà avoir adopté l’icône au brushing impeccable et au sourire permanent. Humble et disponible, le n°32 des Rouge et Bleu est venu prendre du plaisir dans la capitale. Sur mais aussi en dehors du terrain. Ce mardi soir, il était attendu dans le 1er arrondissement de Paris pour assister au défilé de la marque de lingerie Etam, en compagnie de son épouse. Une escapade qui ne semble pas contrarier son coach. « Les joueurs sont libres le soir, sourit Carletto. Ils peuvent faire ce qu’ils veulent. Je ne pense pas qu’il sera fatigué s’il va voir un défilé ! » La réponse sera suivi avec attention au Parc des Princes. Et bien au-delà.

dossier :

David Beckham

Alexandre Jaquin avec L.B. et N.J.