RMC Sport

Rennes-PSG: "Ça ne sert à rien de pleurer", l'analyse sans concession de Neymar

A l'issue de la défaite du PSG face à Rennes en finale de la Coupe de France, samedi soir, un Neymar déçu s'est arrêté devant les médias. Pour débriefer la rencontre, mais aussi pour évoquer sa forme actuelle, sa fin de saison, et les sanctions de l'UEFA. Les déclarations du Brésilien, point par point.

Sur la finale perdue

"Je me sens triste. Perdre n’importe quel match est quelque chose de décevant, alors une finale c’est encore pire. Nous sommes tous bouleversés et tristes, mais nous sommes aussi conscients du match que nous avons fait. Nous avons fait une bonne première période, et sommes totalement passés à côté de la seconde. Mais maintenant c’est passé, ça ne sert à rien de pleurer, il n’y a rien d’autre à faire…"

Sur son état de santé

"Je suis content d’être revenu en forme, sans aucune douleur. Selon moi j’ai fait un bon match, avec un but et une passe. Mais le sentiment de satisfaction reste évidemment enfoui bien profond avec le contexte. J’ai pu jouer 120 minutes, je me suis entraîné trois mois pour cela. Je voulais pouvoir disputer toute la rencontre"

Sur le "traitement" des Rennais

"Je ne pense pas qu’ils aient ciblé mon pied droit. Ils ont juste essayé de me prendre la balle, et m’ont touché parce qu’ils n’y arrivaient pas, mais c’est quelque chose de normal. Je n’ai rien vu de déloyal. Je suis un joueur agressif, qui provoque et dribble, donc je dois être capable d’encaisser des fautes, comme je le disais c’est normal."

Sur son état d’esprit

"Je vais bien, mon esprit est reposé et maintenant il faut finir la saison. Nous n’avons plus rien à jouer, nous avons déjà gagné le championnat, mais il faut tout de même disputer les derniers matchs et commencer à me conditionner pour la Copa America."

Sur Mbappé et son rouge

"Ce n’est pas le moment de parler avec lui. Bien sûr, il est très jeune et a encore beaucoup à apprendre. Il doit savoir qu’il est plus visé désormais, que chaque grosse faute qu’il commettra sera sanctionnée d’un jaune ou d’un rouge."

Sur la sanction infligée par l’UEFA

"Je suis mécontent d’avoir été puni pour quelque chose que j’ai posté, je n’approuve pas ce qui s’est passé. Je crois qu’ils devraient respecter mes sentiments, mon opinion, mais je ne préfère pas en dire plus, sinon ils vont encore me rajouter des matchs (en plus des trois rencontres de suspension sur la scène européenne)."

LT avec CC