RMC Sport

Rennes-PSG: mécontente de la décision d'Eurosport, la FFF veut élargir le dispositif de diffusion

Neymar et Marco Verratti

Neymar et Marco Verratti - AFP

La FFF cherche à trouver une solution pour que le match de Coupe de France entre Rennes et le PSG dimanche soit diffusé par Eurosport à la télévision et non uniquement sur Internet, moyennant un abonnement payant supplémentaire.

L’annonce par Eurosport de ne pas diffuser à la télévision Rennes-PSG, l'affiche des 32es de finale de la Coupe de France, pour le retransmettre uniquement sur son player internet a déclenché le mécontentement des supporters téléspectateurs. Le dispositif mis en place par Eurosport les oblige en effet à prendre un abonnement payant supplémentaire pour regarder le match dimanche soir. Selon nos informations, la Fédération française de football (FFF) n'est pas satisfaite du dispositif.

A lire aussi >> Coupe de France: pourquoi Rennes-PSG ne sera pas diffusé à la télé

Des discussions entamées par la FFF

La FFF a entamé des discussions avec la chaîne Eurosport pour faire évoluer le dispositif de diffusion et permettre à un plus grand nombre de téléspectateurs de regarder cette rencontre entre le Stade Rennais et le PSG.

L'économiste Pascal Perri pense qu'Eurosport se permet une expérimentation car il s'agit d'un 32e de finale de Coupe de France. "C’est un stade où on peut faire des expérimentations car personne n’imagine qu’une demi-finale ou la finale de cette coupe, la plus populaire de France, ne soit pas accessible à tous. Le diffuseur essaie d’innover mais on peut contester cette innovation car on sort du champ habituel du football, c’est une innovation de caractère technique et technologique. [...] Les services périphériques font aussi l'objet d'innovations", détaille-t-il.

Du "sportainment" selon l'économiste Pascal Perri 

Pour l'économiste, la responsabilité de la FFF n'est pas engagée. "Sur des matchs plus décisifs, ce serait différent. Si d’aventure, la fédération devait maintenir cette politique, on pourrait s’interroger sur le sens de ces initiatives. La fédération s’inscrit peut-être dans un mouvement plus vaste de "sportainment", entre sport et entertainment. On cherche à faire un spectacle total. La proposition de commentaires décalés (Ndlr, avec l'ex-nageur Camille Lacourt et l'humoriste Claudia Tagbo notamment) montre qu’il y a une recherche de l’innovation. Est-ce que cela élargira le marché du football? Je me pose la question", explique-t-il.

VIDEO - Petit poucet en Coupe de France : "Il faut que les planètes s'alignent pour en arriver là"

Loïc Briley (avec ADS)