RMC Sport

Bourg-en-Bresse-OM : les tops et les flops

-

- - AFP

Au terme d’un match peu emballant, l’OM a remporté mercredi son huitième de finale de Coupe de la Ligue contre Bourg-en-Bresse (3-2). Trop tendre et naïve, la défense bressanne n’a rien pu faire contre les quelques fulgurances phocéennes.

TOPS

Bouna Sarr

L’ouverture du score sur la première occasion de l’OM (13e) mais également des centres parfaitement distillés et des percussions efficaces. Titularisé pour la seconde fois de la saison, le milieu offensif, arrivé de Metz cet été, a prouvé à Michel qu’il pouvait compter sur lui. Et pas seulement en Coupe de la Ligue.

Rémy Cabella

L’homme en forme de l’OM s’épanouit désormais dans l’axe, où l’a replacé Michel. Particulièrement inspiré, adroit et mobile, l’ancien joueur de Montpellier et de Newcastle a concrétisé sa belle partie par un très joli but piqué (75e) avant de céder sa place.

La fanfare bressanne

« La Pena baiona », « Les sardines », « Samba Do Brasil » et une pléiade de morceaux plus endiablés les uns que les autres. Faute de spectacle et de suspense, le stade Marcel-Verchère a pu se déhancher grâce à l’incessante activité des trompettistes bressans.

FLOPS

L’arbitrage

A la 26e minute de jeu, Stéphane Sparagna effleure Rafik Boujedra à la limite de la surface. L’attaquant s’envole, se roule dans le gazon et berne avec brio l’arbitre de la rencontre, Stéphane Jochem.

La défense de Bourg-en-Bresse

D’une naïveté extrême sur les deux buts de Bouna Sarr et de Lucas Ocampos, l’arrière garde du coach Hervé Della Maggiore a bien aidé des Phocéens loin d’être transcendants. Face à une attaque un peu plus dégourdie, l’addition aurait pu être sacrément salée.

la rédaction