RMC Sport

PSG - Saint-Etienne : service minimum pour Paris

Edinson Cavani et Layvin Kurzawa

Edinson Cavani et Layvin Kurzawa - AFP

Au terme d’une rencontre assez pauvre en spectacle, le PSG s’est imposé ce mardi face à une équipe de Saint-Etienne très rajeunie (1-0), grâce à un but d’Edinson Cavani en fin de match. Sans briller, les hommes de Laurent Blanc se qualifient ainsi pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue.

TOPS

Les entrées de Cavani et Di Maria

Entrés à l’heure de jeu, à la place de Zlatan Ibrahimovic et Marco Verratti, Edinson Cavani et Angel Di Maria ont su dynamiser la timide attaque parisienne du soir. Positionné un peu plus bas, l’Argentin a apporté un peu plus de vitesse au milieu de terrain. Avec sa vista de jeu et sa belle patte gauche, l’ancien Madrilène a réussi sur quelques actions à trouver les attaquants parisiens en profondeur. C’est d’ailleurs sur un amour de caviar que l’international argentin a trouvé Edinson Cavani dans la surface de réparation à la 86e minute. Sans contrôle, l’attaquant uruguayen a alors parfaitement ouvert son pied droit pour placer sa reprise dans le petit filet de Jessy Moulin (1-0, 86e). Coaching gagnant pour Laurent Blanc.

Layvin Kurzawa

Layvin Kurzawa a encore profité de la rotation instaurée par Laurent Blanc pour marquer quelques points auprès de son coach et du public du Parc des Princes. Peu sollicité défensivement, l’ancien Monégasque a multiplié les appels dans son couloir gauche pour proposer son soutien offensivement et dégainer de nombreux centres vicieux devant le but de Jessy Moulin.

La jeunesse stéphanoise

Si Christophe Galtier a eu le droit un beau casse-tête chinois pour composer un onze de départ compétitif, il pourra être fier de ses jeunes pousses, qui n’ont pas démérité ce mercredi soir au Parc des Princes contre l’armada parisienne. Face à une pléiade de forfaits (neuf blessures et deux suspensions), le coach stéphanois n’avait d’autre choix que de lancer dans la bataille des jeunes du centre de formation, représenté par onze joueurs sur la feuille de match. Les Verts s’en sont donc remis à une équipe composée au coup d’envoi de cinq éléments de moins de 20 ans : Dylan Saint-Louis (19 ans), Ronaël Pierre-Gabriel (17 ans), Jonathan Bamba (19 ans), Neal Maupay (19 ans), Rupert-Nathan Dekoke (19 ans). Très solidaires et combatifs, les Verts ont manqué de folie offensive pour pouvoir espérer accrocher un bel exploit.

FLOPS

Le duo Lavezzi/Lucas

Ezequiel Lavezzi et Lucas ont encore joué les intermittents du spectacle ce mercredi au Parc des Princes. Si leurs quelques belles chevauchées sur les ailes leur permettent d’équilibrer un peu leur note, les deux joueurs ont livré dans l’ensemble une prestation très inégale face à une défense stéphanoise quand même limitée. Comme souvent depuis le début de saison, l’Argentin et le Brésilien n’ont jamais réussi à mettre de la folie dans cette rencontre, ce qu’on attendait pourtant d’eux.

Le spectacle, hormis l'éclair de Zlatan

S’il n’a pas marqué ce mercredi, Zlatan Ibrahimovic a fait un match très sérieux à la pointe de l’attaque parisienne. Très concerné, le buteur suédois a été le joueur le plus dangereux dans cette rencontre très pauvre en spectacle. Le Parc des Princes l’en remerciera d’ailleurs. Surtout pour ce ciseau acrobatique en première période. Sur un corner mal renvoyé par la défense stéphanoise, le géant suédois a alors armé une reprise aérienne dont il a le secret, qui est malheureusement venue mourir sur la barre de Jessy Moulin (25e). A part cette superbe inspiration, le public parisien n’a quasiment rien eu à se mettre sous la dent. Face à des jeunes Stéphanois plutôt courageux, les Parisiens ont manqué d’inspiration et d’application. Une copie assez terne pour un triple champion de France en titre, finalement sauvé par ses jokers.

Les notes 

PSG 

Sirigu : 6
Van der Wiel : 5,5
Marquinhos : 6
Thiago Silva : 6
Kurzawa : 7
Stambouli : 5,5
Verratti : 6
Rabiot : 6
Lucas : 3
Lavezzi : 3,5
Ibrahimovic : 6

ASSE

Moulin : 6
Pierre-Gabriel : 5,5
Dekoke : 5,5
Polomat : 4
Brison : 5
Clément : 5,5
Cohade : 6
Corgnet : 5,5
Bamba : 4
Maupay : 4
Saint-Louis : 4

RMC Sport