RMC Sport

Allemagne-Mexique: Rafael Marquez entre dans l'histoire de la Coupe du monde

Entré en jeu lors du premier match gagné par El Tri contre l'Allemagne dans ce Mondial 2018 (1-0), le milieu défensif mexicain est devenu le troisième joueur à disputer cinq phases finales en Coupe du monde.

21 ans après ses débuts sous le maillot du Mexique, Rafael Marquez est toujours là. Et l'ancien joueur de Monaco et de Barcelone a pris part à la belle performance d'El Tri ce dimanche. Pour son premier match dans cette Coupe du monde en Russie, la sélection mexicaine s'est offert le scalp des champions du monde allemand (1-0) grâce à un but de Hirving Lozano.

Mieux que Buffon, à égalité avec Carbajal et Matthäus

Remplaçant au coup d'envoi, Rafael Marquez, 39 ans, est entré en jeu pour le dernier quart d'heure. En suppléant le capitaine Andrès Guardado, le milieu défensif a inscrit son nom dans l'histoire de la Coupe du monde. En effet, il est devenu le troisième joueur à disputer cinq phases finales de Coupe du monde. Le premier est aussi Mexicain: il s'agit du gardien Antonio Carbajal, présent lors des éditions 1950, 1954, 1958, 1962 et 1966.

Le second est l'Allemand Lothar Matthäus, qui a disputé les Coupes du monde 1982 (finaliste), 1986 (finaliste), 1990 (champion du monde), 1994 et 1998. Non retenu en 1998, Rafael Marquez a joué les Mondiaux 2002, 2006, 2010, 2014 et donc 2018. A noter que Gianluigi Buffon n'est pas compté dans cette liste; l'Italien a bien joué les Coupes du monde 2002, 2006 (champion du monde), 2010 et 2014, mais il n'était que troisième gardien en 1998 derrière Gianluca Pagliuca et Francesco Toldo et n'a pas joué une minute en France. Et comme chacun sait, la Squadra Azzurra n'est pas qualifiée pour cette édition russe.

Nicolas Bamba