RMC Sport

Allemagne-Suède: "Il y avait penalty", Andersson ne digère pas

Le sélectionneur suédois Janne Andersson ne digère pas le scénario de la défaite sur le fil de son équipe contre l'Allemagne samedi (2-1). S'il ne veut "pointer la responsabilité de personne", il note quand même que la Suède aurait dû obtenir un penalty qui aurait pu tout changer.

L'Allemagne respire et la Suéde rumine. Samedi, la Nationalmannschaft est passée tout près de la sortie prématurée dans cette Coupe du monde 2018, mais les champions en titre ont finalement renverser la sélection suédoise en s'imposant grâce à un coup franc miracle de Toni Kroos dans le temps additionnel (2-1). De quoi agacer leurs adversaires dans une fin de match houleuse.

"Ce penalty est peut-être ce qu'il nous a manqué en fin de match"

Et Janne Andersson était encore remonté au moment de s'exprimer face à la presse après le coup de sifflet final. Sans doute était-il encore agacé par les Allemands, dont l'attitude a énervé plus d'un Suédois. Mais c'est le scénario global de la soirée qui a piqué le sélectionneur. "Il y a beaucoup d'émotions qui bouillonnent en moi et c'est difficile de faire une analyse. Nous avons fait un excellent match et nous devions jouer de la manière dont nous l'avons fait. Nous avons joué comme lors de précédents matches contre de grandes nations et nous avons marqué un but splendide", a-t-il noté dans la colonne des points positifs.

En revanche, Janne Andersson a peu goûté à certaines décisions de Szymon Marciniak, l'arbitre du match. Il ne le nomme pas et veut rester vague, mais l'entraîneur suédois semble bien lui en vouloir: "Je ne veux pointer la responsabilité de personne, mais si on regarde les images télévisées, les gens qui les ont vues m'ont dit qu'il y avait penalty en faveur de Marcus Berg. Ce penalty est peut-être ce qu'il nous a manqué en fin de match pour résister à une équipe comme l'Allemagne."

Au classement du groupe F, la Suède est 3e à égalité avec l'Allemagne (3 points, 0 de différence de buts) . La Suède jouera sa place en huitième face au Mexique (leader avec 6 points) lors de la 3e et dernière journée, tandis que l'Allemagne défiera la Corée du Sud.

N.B