RMC Sport

Brésil: "Tite est meilleur que Neymar", s'emballe la presse brésilienne

Arrivé aux commandes de la Seleção en juin 2016, Tite a su trouver le bon compromis pour arriver à la Coupe du monde avec une formation équilibrée et tactiquement au point. Un travail salué au Brésil, où sa cote de popularité n'a rien à envier à celle de Neymar.

Il est celui qui fait l’unanimité au Brésil. On ne parle pas ici de Neymar, mais bien de Tite, nommé en juin 2016 sur le banc de la Seleção en remplacement de Dunga, limogé après l’élimination au premier tour de la Copa America. Parvenu à trouver la bonne formule pour refaire du Brésil une formation redoutable, l’ancien coach des Corinthians est l’un des sujets les plus discutés de la presse brésilienne qui le compare à Neymar et le donne vainqueur de ce duel. "Tite dépasse Neymar en publicités pendant le Mondial", souligne le journal Folha de Sao Paulo.

Tite, un entraîneur vendeur

Il va gagner un peu plus de 2 millions d'euros et sera plus présent que Neymar dans des publicités relatives à la Coupe du monde au Brésil, où la Seleção va affronter lundi (16h) le Mexique en huitièmes de finale après avoir terminé en tête de son groupe. "Tite est meilleur que Neymar", titre aussi un chroniqueur du journal Folha, en comparant les attitudes des deux hommes: la chute de Tite quand il court pour fêter le premier but contre le Costa Rica, spontanée, et la chute de Neymar, exagérée, qui lui a presque permis d’obtenir un penalty lors de ce même match.

Tite ne dramatise pas. Il ne cherche pas à créer des histoires devant les caméras, selon le chroniqueur. A l'inverse de Neymar, dont le côté personnel a tendance à ressortir, qui en fait souvent des caisses quand il tombe après un duel et qui reste des minutes à pleurer tout seul sur le terrain après le match contre le Costa Rica jusqu'à ce que Marcelo vienne le chercher. Ça se confirme, au Brésil, la star n'est pas Neymar, mais Tite.

RR avec Mélanie Ferreira