RMC Sport

Coupe du monde 2019: les Américaines accusées d'avoir trop célébré leurs 13 buts

Carton record pour les Etats-Unis ce mardi, avec un 13-0 infligé à la Thaïlande, lors de la première journée de la phase de poules de la Coupe du monde. Alors que les Américaines ont célébré avec enthousiasme chacun des buts inscrits, ce n'est pas très bien passé chez une partie des supporters.

Les Thaïlandaises étaient au bord des larmes, à force de prendre la marée. Les Etats-Unis ont démarré en trombe leur Coupe du monde ce mardi, en humiliant la Thaïlande (13-0), lors de la première journée de la phase de poules. Un score record: c'est la plus large victoire d'une équipe dans la compétition (en 2007, l'Allemagne avait battu l'Argentine 11-0).

L'impérialisme américain?

De quoi lasser? Absolument pas. Les tenantes du titre n'ont pas cessé de célébrer leurs 13 buts, dont cinq signés de la seule Alex Morgan. Signe de leur plaisir de jouer, de leur faim constante... et d'un poil d'orgueil? Sur les réseaux sociaux, la joie pleine des Américaines a fait jaser. Et a déplu à certains. 

"Les célébrations américaines étaient hautement inappropriées", a par exemple commenté le journaliste américain de CBS, Tom Harrington. "Je n'ai jamais dit qu'elles devaient arrêter de marquer, seulement que leurs célébrations étaient excessives, résume un Américain sur Twitter. Soyons sérieux. A 9-0, je pense que c'est le moment de montrer de la classe. Les Etats-Unis ne l'ont pas et en tant qu'américain, je me sens gêné."

Des commentaires largement partagés et qui ont fait réagir dans le camp américain. Ancienne internationale aux 255 sélections et victorieuse du Mondial 2015, Abby Wambach a pris la défense des joueuses. "Pour tous ceux qui ont un problème avec le nombre de buts: pour certaines joueuses, c'est leur premier but en Coupe du monde et elles ont le droit d'être excitées. Imaginez-vous à leur place", écrit-elle sur Twitter.

"Vous ne diriez jamais ça d'une équipe masculine"

"C'est un rêve de jouer et de marquer en Coupe du monde. Célébrez. Diriez-vous à une équipe masculine de ne pas marquer plus? De ne pas célébrer?, interroge la double championne olympique. C'est respecter le jeu et tout le travail accompli que de faire de son mieux en permanence. C'est un signal envoyé à la Fifa pour faire mieux, donner plus de ressources à certaines nations."

Morgan: "On célèbre car c'est un rêve de participer à une telle compétition"

Avant de prendre l'exemple d'Alex Morgan, deuxième joueuse de l'histoire à signer un quintuplé en Coupe du monde. "Avez-vous-vu ses deux derniers buts et sa passes décisives?, interpelle Abby Wambach. De classe mondiale. C'est la COUPE DU MONDE. Arrêtez de juger ces femmes avec vos regards patriarcaux. Vous ne diriez jamais ça d'une équipe masculine." La presse américaine rapporte que plusieurs joueuses, notamment Carli Lloyd, ont eu un mot de réconfort pour leurs adversaires après la rencontre.

"Tous les buts comptent dans les phases de poule donc c'était important de ne pas s'arrêter, a d'ailleurs résumé Alex Morgan. A chaque fois qu'on marque dans une Coupe du monde, on le célèbre car c'est un rêve de participer à une telle compétition. C'est une superbe performance collective." Difficile de dire autre chose.

A.Bo