RMC Sport

Coupe du monde 2022: la Russie pourra participer mais sous bannière neutre

La Russie exclue, en tant que nation, de la Coupe du monde 2022 au Qatar, les joueurs russes pourront quand même participer au Mondial sous bannière neutre en cas de qualification.

L'Agence mondiale anti-dopage a décidé ce lundi d'exclure la Russie des Jeux Olympiques et de tous les Championnats du monde pendant quatre ans. La Russie se retrouve ainsi bannie d'emblée pour la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Néanmoins, l'AMA a annoncé plusieurs précisions après cette décision. En tant que nation, c'est-à-dire avec son hymne, son maillot..., la Russie pourra participer aux qualifications du Mondial 2022. "Pour les qualifications au Mondial 2022, il n'y aura pas de conséquences, a précisé le directeur général de l'AMA, Olivier Niggli, cité par l'AFP. Les recommandations ne s'appliquent pas."

La Russie au Qatar sous bannière neutre?

Mais en cas de qualification, la situation change. La Russie en tant que nation ne pourra pas participer. De la même manière que les athlètes russes qualifiés pour les JO de Tokyo pourront prendre part à l'olympiade nippone sous bannière olympique, après examen au cas par cas, les footballeurs pourront participer à la Coupe du monde 2022 seulement sous bannière neutre.

"La décision s'applique à la phase finale de la Coupe du monde, parce qu'elle décide du titre de champion du monde", a expliqué Jonathan Taylor, président du comité de révision de la conformité (CRC) de l'AMA, lors d'une conférence de presse organisée à Lausanne. Si les Russes se qualifient, une équipe représentant la Russie ne peut pas participer au Mondial 2022 au Qatar. Mais ils peuvent faire une demande pour participer comme équipe neutre." On pourrait donc avoir au Mondial 2022 une sélection russe présente mais sans son maillot, son hymne ou encore son drapeau.

Deux ans après avoir accueilli la planète foot, la Russie en est exclue. Bonne nouvelle toutefois pour tous les supporters russes, leur sélection participera bien à l'Euro 2020. Et Saint-Pétersbourg figure sera toujours l'une des villes hôtes de la compétition continentale.

Jean-Guy Lebreton