RMC Sport

Coupe du monde. Belhanda: "La VAR, c’est pour les grandes équipes"

Younes Belhanda, le milieu de terrain du Maroc, ne digère pas l’utilisation de l’assistance vidéo (VAR) lors de cette Coupe du monde. Pour l’ancien Montpelliérain et Niçois, le système est à deux vitesses.

Mauvaise soirée pour la VAR. Des critiques affluent de toutes parts ce lundi soir, après les matchs de la Coupe du monde Iran-Portugal (1-1) et Espagne-Maroc (2-2). Dans le premier, c’est le carton jaune attribué après vidéo à Cristiano Ronaldo pour son coup de coude qui fait polémique. Dans le second, c’est le but espagnol accordé à la 90e+1 qui n’est pas digéré par les Marocains.

S’il n’y avait pas hors-jeu sur la madjer de Iago Aspas, ce que la VAR a bien vérifié, le problème vient du côté où a été tiré le corner. Pas le bon. "C’est frustrant parce que maintenant, on sait que la VAR, c’est pour les grandes équipes, peste Younes Belhanda. Nous, il y a une main de Piqué qui n’est pas sifflée. Il y a un corner qui est joué de l’autre côté. C’est pour les grandes équipes, la VAR."

Constat amer, même s’il est moins vulgaire que celui de son coéquipier Nordin Amrabat, qui a lâché "VAR is bullshit" (La VAR c’est de la m…) devant les caméras à la fin d’Espagne-Maroc. Younes Belhanda, le milieu de terrain du Maroc passé par Montpellier et Nice, sous contrat avec Galatasaray, retiendra aussi le beau visage affiché par son équipe sur ce match contre l’Espagne.

"Beaucoup de fierté" pour Belhanda

"Il y a beaucoup de fierté parce qu’on a su tenir tête à une grande équipe d’Espagne. C’est très difficile de rencontrer cette équipe. Ils gardent beaucoup le ballon. Ils sont sûrs d’eux. On a eu quelques opportunités, on a su les mettre au fond. Un peu déçu mais beaucoup de fierté pour notre peuple."