RMC Sport

Coupe du monde: "L’Uruguay est beaucoup plus forte que l’Argentine", prévient Zebina

Invité de l’After Foot ce mercredi, Jonathan Zebina a livré son avis sur l’Uruguay, le futur adversaire des Bleus en quart de finale de la Coupe du monde. Et pour l’ancien joueur de la Juventus, qui a évolué sous les ordres d'Oscar Tabarez, l’Argentine est clairement en-dessous de la Céleste.

Après avoir écarté l’Argentine en huitième de finale (4-3) de la Coupe du monde, l’équipe de France a rendez-vous ce vendredi (16h) avec l’Uruguay. Une nation que connaît bien Jonathan Zébina, pour avoir évolué avec plusieurs internationaux au cours de sa carrière et également sous les ordres du sélectionneur de la Céleste, Oscar Tabarez, à Cagliari (1998-1999). Invité de l’After Foot ce mercredi, l’ancien joueur de la Juventus a livré son avis sur la Céleste. Et selon lui, les Bleus devront beaucoup plus se méfier de Suarez et ses coéquipiers que des Argentins.

"L’Argentine était pour moi l’ombre d’elle-même, comme depuis quelques années maintenant. Il y avait une désorganisation totale", pense Zebina. "Aujourd’hui, l’Uruguay est plus forte que l’Argentine. C’est une équipe, c’est un bloc. C’est une équipe qui peut vous faire mal à tout moment, et qui peut vous user. En terme d’adversaire, je ne dirais pas que c’est plus simple de rencontrer le Brésil, mais l’Uruguay est une équipe bagarreuse, qui ne va rien lâcher, qui va profiter de la moindre petite occasion."

"Sans Cavani, c’est autre chose"

Auteur d’un doublé salvateur contre le Portugal en huitième (2-1), Edinson Cavani est incertain pour le match contre l’équipe de France. "Sans Cavani, c’est autre chose", confirme Zebina. "Mais celui qui va le remplacer va recevoir un énorme soutien, va vouloir être à la hauteur et va s’arracher. Ce n’est pas un seul joueur qui va le remplacer, mais un pays. Dans l’état d’esprit, il ne faudra pas rater une seconde de ce match, sinon ils vont nous punir."

Rédaction