RMC Sport

France-Uruguay: les Bleus ont des raisons d’y croire

Antoine Griezmann, Olivier Giroud et Kylian Mbappé

Antoine Griezmann, Olivier Giroud et Kylian Mbappé - AFP

L’équipe de France n’a jamais battu l’Uruguay en Coupe du Monde, et s’attend encore vendredi à un quart de finale très délicat. Mais face à la bande à Luis Suarez, les Bleus ont de vraies raisons de croire en leurs chances.

Vous l’avez sûrement entendu ces derniers jours: en trois confrontations, jamais l’équipe de France n’est parvenue à vaincre l’Uruguay en Coupe du Monde. Pire, les Bleus n’ont battu la Céleste qu’une seule fois en huit duels dans toute leur histoire, en août 1985 (2-0). 

Et depuis, plus rien. 33 ans d’échecs, ou presque. Mais les séries sont faites pour s’arrêter. Et avant leur quart de finale de Coupe du Monde, qui les opposera vendredi aux hommes d’Oscar Tabarez, Hugo Lloris et les siens peuvent positiver.

Parce que Cavani est très incertain

Il ne faut pas résumer une équipe à un joueur, mais certains sont plus précieux que d’autres. Edinson Cavani, c’est 45 buts en 105 sélections avec l’Uruguay. Autant dire que la Céleste n’a pas le même visage avec ou sans lui. Double buteur face au Portugal en huitième de finale (2-1), le Matador a pourtant quitté la pelouse prématurément, souffrant d’un œdème au mollet gauche.

Et d’après les informations de RMC Sport, l’attaquant du PSG est proche du forfait pour vendredi. "Le malheur des uns fait le bonheur des autres, a déclaré en toute franchise Adil Rami, ce mercredi. Ce n’est pas plus mal pour nous qu’il soit blessé".

Parce que Griezmann connait par cœur la défense uruguayenne

De la hargne, un jeu de tête redoutable, et une cohésion parfaite. Depuis le début de la compétition, l’Uruguay peut compter sur sa très solide charnière Diego Godin - José Maria Giménez, et n’a encaissé qu’un seul but en quatre matchs. Pourtant, la France possède peut-être la clé de la forteresse: elle s’appelle Antoine Griezmann.

Depuis 2014, le Français côtoie les deux défenseurs centraux à l’Atlético de Madrid, et a eu le temps d’analyser leurs éventuelles faiblesses. "Le match va être chiant", a-t-il prévenu il y a quelques jours, sans en dire plus sur sa stratégie. Mais après les déclarations de Luis Suarez à son encontre, nul doute que le Mâconnais sera motivé.

Parce que Pogba, lui, a déjà battu la Céleste

Si l’Uruguay n’a jamais réussi aux Bleus, c’est une autre histoire pour les Bleuets. En 2013, l’équipe de France U20, où l’on trouvait alors Paul Pogba, Samuel Umtiti ou Florian Thauvin s’était imposée en finale de la Coupe du Monde face à l’Uruguay, au terme d’une éprouvante séance de tirs au buts (4-1).

C’était une autre compétition, un autre contexte, mais psychologiquement, cela peut compter, car dans le camp d’en face, il y avait à l’époque Diego Laxalt, Guillermo Varela ou José Maria Giménez, justement, qui pourraient être alignés vendredi. 

Parce que les Bleus ont jusque-là assuré face aux Sud-Américains

Face au Pérou, en phase de poules, puis face à l’Argentine, en huitième, on promettait aux Bleus les pires difficultés du monde. Pourtant, les hommes de Didier Deschamps ont jusqu’à présent assuré face aux formations sud-américaines et leur fameuse "grinta".

Ce fut un peu laborieux contre les Péruviens (1-0), certes, mais la France a ensuite livré un match de haute volée contre l’Argentine (4-3), emmenée par un éblouissant Kylian Mbappé. Le Parisien n’aura sans doute pas autant d’espaces face à l’Uruguay, mais ses jambes, elles, seront toujours là.

CC avec la rédaction RMC Sport