RMC Sport

Coupe du monde: les Suisses Xhaka et Shaqiri chambrent la Serbie en faisant le geste de l'aigle albanais

Le geste de Xherdan Shaqiri pendant Serbie-Suisse

Le geste de Xherdan Shaqiri pendant Serbie-Suisse - -

La géopolitique s’est invitée sur le terrain du match Serbie-Suisse (1-2), ce vendredi à la Coupe du monde. A Kaliningrad, Xhaka et Shaqiri, originaires du Kosovo et pro-Albanie, ont fait plier le meilleur ennemi serbe.

Les Kosovars de la Nati ont brillé face à la Serbie (2-1). Malmenée en première période, la Suisse a renversé une situation mal embarquée contre la Serbie, grâce à Granit Xhaka, né en Suisse d’une famille kosovare, et Xherdan Shaqiri, né au Kosovo. Près de 200.000 Kosovars vivraient en Suisse, où la diaspora est l'une des plus importantes, en 2018.

Les deux joueurs ont exulté après leurs buts et donné à ce match une résonance politique au delà du football en faisant le geste de l'aigle albanais (le Kosovo est à majorité albanaise). Les supporters serbes avaient donné le ton, sifflant Shaqiri, qui arborait le drapeau du Kosovo sur une chaussure, et Xhaka à chacune de leurs prises de balle lors de ce match aux forts relents nationalistes et identitaires.

Un match à résonance balkanique

Le nord du Kosovo cristallise toujours les tensions nées de la Guerre du Kosovo et de l’éclatement de l’ex-Yougoslavie, il y a vingt ans. Plusieurs incidents ont accentué les tensions entre le Kosovo et la Serbie depuis. Et le dialogue sur la normalisation des relations entre les deux pays est à ce jour très fragile.

On a retrouvé un peu de tout cela sur le terrain vendredi à Kaliningrad, l’enclave russe tournée vers l’Europe de l’ouest. Ce match est venu rappeler que le football, c’est toujours plus que du sport. Et qu’à travers un simple match de Coupe du monde, c’est un véritable derby à résonance balkanique qui s’est disputé.

L'ambassadrice du Kosovo aux Etats-Unis et le président du Kosovo ont félicité les buteurs suisses sur Twitter. Preuve, s'il en fallait, que cette rivalité dépasse le simple cadre du sport.

Le précédent Serbie-Albanie

En 2014, une rencontre Serbie-Albanie, comptant pour les qualifications de l’Euro 2016, avait été arrêtée après des heurts violents entre joueurs et supporters sur la pelouse. Les incidents avaient été déclenchés après le survole de la pelouse par un drone portant le drapeau albanais. Stefan Mitrovic, le défenseur serbe, avait déchiré le drapeau, déclenchant du même coup les hostilités et l'envahissement du terrain par les supporters.

RMC Sport