RMC Sport

Coupe du monde: les vérités de Mario Gomez sur l'Allemagne

Mario Gomez, l’attaquant international allemand, a exprimé son profond désarroi sur les réseaux sociaux, ce vendredi, après l’élimination de la Mannschaft en Coupe du monde.

Pour l'Allemagne, l'éclaircie n’aura duré qu’un instant dans cette Coupe du monde en Russie. Le temps pour Toni Kroos d’offrir un sursis à son équipe d’un éclair de génie, à l’issue d’un match indécis remporté (2-1) contre la Suède. Quatre jours plus tard, pourtant, l’Allemagne a logiquement sombré face à la Corée du Sud (0-2), comme contre le Mexique lors de sa rencontre inaugurale en Russie (0-1). Dans la lignée d’une campagne de matches amicaux désastreuse, la sélection allemande a prouvé qu’elle n’était plus tout à fait l’équipe qui a gagné le titre au Brésil, quatre ans plus tôt. Et ça, Mario Gomez le regrette.

Mario Gomez a "besoin de temps pour digérer"

"Pour nous, le rêve est passé, rappelle le vétéran (32 ans) de Stuttgart sur Instagram. Cette fois, nous n'avons pas passé la phase de poules. Aussi dur que cela puisse paraître, nous n’avons jamais été une équipe homogène sur le terrain. Nous devons faire face à la critique. Je ne pensais pas qu’il était possible que cela arrive à cette grande équipe. Un grand merci à tous nos fans qui nous ont soutenus jusqu’à la toute fin. Maintenant, j’ai besoin d’un peu de temps pour digérer cela. Mais après la pluie vient toujours le soleil. Je vais profiter du temps avec ma famille et déconnecter."

QM