RMC Sport

Coupe du monde: on sait déjà que les Bleus ne pourront pas garder le trophée en 2022

Kylian Mbappé, Lucas Hernandez, Florian Thauvin

Kylian Mbappé, Lucas Hernandez, Florian Thauvin - AFP

Les Bleus, doubles vainqueurs de la Coupe du monde (1998, 2018), viseront un troisième titre au Qatar en 2022. Mais la Fifa n’offre plus le trophée aux triples vainqueurs.

Jamais deux sans trois ? La France vit un rêve éveillé depuis dimanche soir et la victoire de ses Bleus en finale de la Coupe du monde à Moscou face à la Croatie (4-2). Vingt-trois héros de 2018 ont rejoint dans l’histoire les 22 de 1998. Tous leurs noms sont désormais gravés sur le trophée extrêmement symbolique.

Mais la Fifa tient particulièrement à le garder. L’original, qui fait 36,8 cm, pèse 6,175 kg, est en or 18 carats et est incrusté de malachite (pierre semi-précieuse), est précieusement conservé par l’instance. Les vainqueurs de la Coupe du monde se voient remettre une réplique en plaqué or.

L’Allemagne n’a pas pu garder la Coupe du monde en 2014

Jusqu’aux années 1970, les triples lauréats conservaient le trophée original, alors la Coupe Jules Rimet. Le Brésil l’a donc récupérée en 1970 à son troisième titre, avant qu’elle soit volée en 1983 et jamais retrouvée. La règle a changé.

Le trophée actuel, qui date de 1974 et a été réalisé par l’artiste italien Silvio Gazzaniga, n’a pas été gardé par l’Allemagne après sa troisième victoire sur la période (1974, 1990, 2014), la quatrième au total (1954). La France ne pourra donc pas mettre la vraie Coupe du monde dans un coffre-fort après un éventuel nouveau sacre en 2022.