RMC Sport

Coupe du monde: une main aux fesses à l'entraînement force l'Egypte à s'excuser

Mohamed Salah (Egypte)

Mohamed Salah (Egypte) - AFP

Déjà éliminée de la Coupe du monde 2018 après deux défaites en autant de rencontres, la sélection égyptienne connait plusieurs polémiques. La dernière en date, la main aux fesses de Saad Samir à un coéquipier pendant une prise de parole du sélectionneur.

Battus par l’Uruguay (0-1) puis la Russie (1-3) les Pharaons ne verront pas les huitièmes de finales du Mondial 2018. Malgré le retour sur les terrains de Mohamed Salah, l’Egypte n’a plus qu’une seule rencontre à jouer avant de quitter la Russie.

Mais la préparation du duel contre l’Arabie saoudite n’a rien de tout repos et plusieurs polémiques agitent le quotidien de l’équipe africaine. En plus des dîners officiels avec le controversé président tchétchène, Ramzan Kadyrov, les Egyptiens ne semblent pas vraiment concentrés sur leur troisième match du groupe A prévu ce lundi. La faute à des attitudes jugées trop désinvoltes.

Une ambiance jugée trop enfantine

Outre les rumeurs d’un départ anticipé de Mohamed Salah, le groupe préfère plaisanter plutôt que travailler avant de jouer face à l’Arabie saoudite. Pendant une prise de parole du sélectionneur Hector Cuper, le défenseur central Saad Samir a effectué une "olive" (main aux fesses) sur son partenaire Mahmoud Kahraba. Face au tollé médiatique provoqué par ce geste, la Fédération égyptienne de football s’est fendue d’un communiqué d’excuses pendant le week-end.

Reste à savoir si les deux joueurs concernés sont restés en bons termes. Même une victoire contre la faible équipe saoudienne n’atténuerait pas la déception d’une élimination au premier tour de cette Coupe du monde. Pour calmer les esprits, les partenaires de Mohamed Salah devront s’imposer avec la manière.

JGL