RMC Sport

Et si le Pérou était exclu de la Coupe du monde?

Selon le journal péruvien Libero, le Pérou, dernier pays qualifié pour la Coupe du monde 2018, pourrait être privé de phase finale en Russie. Un projet de loi qui pourrait conduire la Fédération à être sous la tutelle du gouvernement pourrait conduire la Fifa à exclure l’équipe sud-américaine du Mondial russe.

L’ascenseur émotionnel est déjà en marche au Pérou. Une semaine après la liesse qui a suivi la qualification de la sélection péruvienne pour la Coupe du monde 2018, voilà que celle-ci pourrait être menacée d’y participer. Selon le média Libero, un membre du Congrès péruvien aurait déposé un projet de loi visant à autoriser le gouvernement à prendre le contrôle de la Fédération péruvienne de football. Un cas de figure proscrit par la Fifa qui exige d’une Fédération qu’elle soit autonome.

"Il y a des préoccupations"

Selon l’article 7 de son règlement, l’instance internationale s’autorise le droit d’exclure de ses compétitions les pays dans lesquels une Fédération est sous la tutelle d’un gouvernement. Et si c’était le cas du Pérou? "Il y a des préoccupations sur ce que décidera la Fifa mais nous devons agir pour le bien du sport péruvien", glisse un membre du Congrès. 

Dans l’hypothèse où le Pérou est suspendu pour le Mondial 2018, reste donc à savoir quelle équipe pourrait le remplacer. Il pourrait s’agir de la Nouvelle-Zélande, son adversaire en barrage, du Chili, l’équipe la mieux classée derrière le Pérou au classement Fifa. A moins que l’Italie…

A lire aussi>> Mondial 2018: les buts du Pérou ont déclenché… un mini tremblement de terre